Uromastyx

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Uromastyx est un genre de sauriens de la famille des Agamidae[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Les 15 espèces de ce genre se rencontrent dans le nord de l'Afrique et au Moyen-Orient[1]. On le retrouve notamment à partir du Sahara occidental, en Irak, Iran, le Sud de l’Afghanistan, le Pakistan jusqu’au Nord-Ouest de l’Inde

Description[modifier | modifier le code]

Ce sont des agames à la queue épineuse, dont les espèces sont communément appelées fouette-queue en français, et dob en arabe, en raison de la manière de se défendre en fouettant les ennemis avec son appendice. L'Uromastyx est un saurien herbivore, terrestre, sédentaire, diurne et héliophile. Cette espèce est inféodée aux biotopes pierreux et rocheux des milieux désertiques et semi–désertiques. Cependant, on ne peut retrouver cette espèce sur les niches constituées de sable telle que les dunes, qui constituent des barrières à ses déplacements [2].

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Selon Reptarium Reptile Database (13 mai 2014)[3] :

Phylogénie[modifier | modifier le code]

       |-------------------------Uromastyx aegyptia
    |--| 
    |  |-------------------------Leiolepis belliana
|---|
|   |  |----------------------------------Lophognathus temporalis
|   |--|
|      |    |-----------------------------Hypsilurus godeffroyi
|      |----|    
|           |    |------------------------Physignathus cocincinus
|           |----|        
|                |     |------------------Istiurus lesueurii
|                |-----|    
|                      |         |--------Pogona vitticeps
|                      |---------|   
|                                |--------Chlamydosaurus kingii
|-div. espèces

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de ce genre, Uromastyx, vient du grec ancien οὐρά / ourá (« queue ») et μάστιξ / mástix (« fouet », « fléau »)), en référence à la queue épaisse et épineuse qui caractérise les espèces de ce genre.

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Merrem, 1820 : Versuch eines Systems der Amphibien I (Tentamen Systematis Amphibiorum). J. C. Krieger, Marburg, p. 1-191 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Reptarium Reptile Database, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Wilms, T. (2005). Uromastyx: natural history, captive care, breeding. Herpeton.
  3. Reptarium Reptile Database, consulté le 13 mai 2014