Aller au contenu

Uranoscope

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Uranoscopus scaber

L'uranoscope (Uranoscopus scaber) est une espèce de poissons osseux, voisine de la vive, vivant en Méditerranée et possédant des yeux sur la face supérieure de la boîte crânienne, lui permettant de voir au-dessus de lui.

Description[modifier | modifier le code]

Comme tous les poissons de la famille des Uranoscopidae, cette espèce possède un corps en forme de poire, avec une énorme tête arrondie prolongée par un corps fuselé vers la queue (pour un total ici de 35 cm maximum). La bouche a une forme de "U" retourné, et les yeux sont pédonculés, placés haut au sommet de la tête, et braqués à la verticale (d'où son nom, voir plus bas). La coloration générale imite le sable (brun à beige marbré de sombre), mais la nageoire dorsale est noire et les autres frangées de bleu[2].


Ce poisson vit généralement enfoui dans le sable, où il agit un leurre formé par une déformation de sa gencive afin d'appâter des proies, puis de les engloutir d'un coup.

Histoire scientifique et dénomination[modifier | modifier le code]

Autres noms communs : rat de mer, tapecon, hemerocet.

On l'a aussi appelé tapecon : Rondelet, (1554, p. 243) : « Or s’il a eu beau nom des anciens [ὁυρανυσκόπος, caeli speculator], autant la il laid maintenant : car à Marseille est nommé Tapecon ou Raspecon ou Bassaquet...». [...] « Quemadmodum vero ab antiquis pulchro honestoque nomine donatus est hic piscis, ita a Massiliensibus turpi pudendoque, quod honestae matronae prae pudore nominare vix audeant. Vocatur enim ab his tapecon, quod pessi instar conformatus esse videatur, et raspecon, quod caput ob asperitatem ad scalpenda muliebria pudenda accommodari possit ».

« He ! qui pourroit assez admirer la sagesse

De ce beant poisson, qui contemple sans cesse
Le bal des astres clairs, ne trouvant sous les cieux
Assez digne sujet pour exercer ses yeux ? »

— Du Bartas, La Sepmaine, V, 203-206

Répartition[modifier | modifier le code]

On trouve ce poisson dans les eaux européenne, principalement en Méditerranée mais aussi en Atlantique jusqu'au Golfe de Gascogne, entre 10 m et 50 m de profondeur[2].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]