Tutu (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tutu

Album de Miles Davis
Sortie Décembre 1986
Enregistré 6 janvier 1986 - 25 mars 1986
Durée 42:05
Genre Jazz fusion
Producteur Tommy LiPuma & Marcus Miller
Label Warner Bros. Records
Critique

AllMusic 2,5/5 étoiles
Q Magazine 5/5 étoiles
Spin Alien 4/5 étoiles lien

Albums de Miles Davis

Tutu (1986) est un album du compositeur et trompettiste de jazz américain Miles Davis, composé par Marcus Miller, produit par Tommy LiPuma et Marcus Miller, sorti en 1986.

Historique[modifier | modifier le code]

Par ce titre, comme il le fera plus tard (1989) avec l'album Amandla, Miles Davis rend hommage à la cause des opposants au régime d'apartheid en Afrique du Sud : Desmond Tutu est un archevêque anglican sud-africain noir qui a reçu le prix Nobel de la paix en 1984.

Tous les morceaux ont été écrits et arrangés par Marcus Miller, excepté Tomaas (coécrit avec Miles Davis) et Backyard Ritual (coécrit avec George Duke).

Les photos de l'album sont signées Irving Penn.

C'est le premier disque de Miles Davis pour le label Warner après une longue collaboration avec Columbia Records. Il remporta le trophée du Grammy Award, catégorie jazz en 1986[1].

Parmi les sidemen il ne reste des musiciens habituels de Miles Davis que Adam Holzman et Marcus Miller. Les autres ont tous été recrutés uniquement pour l'enregistrement de l'album[2].

Musiciens[modifier | modifier le code]

Titres[modifier | modifier le code]

Tous les titres sont de Marcus Miller, sauf mention contraire.

  1. Tutu - 5:15
  2. Tomaas - 5:38 (Miles Davis, Marcus Miller)
  3. Portia - 6:18
  4. Splatch - 4:46
  5. Backyard ritual - 4:49 (George Duke)
  6. Perfect way - 4:35 (Green Gartside -né Paul Julian Strohmeyer-, David Gamson)
  7. Don't lose your mind - 5:49
  8. Full Nelson - 5:06

Citations[modifier | modifier le code]

« Une fois que les arrangeurs avaient enregistré les percussions, les synthétiseurs et le violon électrique sur bande, c'était au tour de Miles de se rendre au studio pour jouer de la trompette sur les parties enregistrées. Pour Miles, qui avait toujours été juste à côté des autres musiciens dans ses groupes précédents, c'était une manière complètement nouvelle de travailler. Enregistrer avec son groupe habituel était devenu problématique. »

— Quincy Troupe, Miles Davis. Miles et moi, 2009, p. 64

« Il y a des gens qui estiment que ça fait disparaître la spontanéité et l'étincelle qui se produit en studio avec le groupe. C'est peut-être vrai, je ne sais pas. Tout ce que je sais, c'est que les nouvelles technologies permettent de rendre les choses plus faciles. »

— Miles Davis cité par Quincy Troupe, Miles Davis. Miles et moi, 2009, p. 65

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www2.grammy.com/GRAMMY_Awards/Winners/Results.aspx
  2. Quincy Troupe, Miles Davis. Miles et moi, Castor Music, 2009, p.63.