We Want Miles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
We Want Miles
Album de Miles Davis
Sortie 1982
Enregistré 27 juin 1981 Kix club, Cambridge (Massachusetts)
5 juillet 1981 Avery Fisher Hall, Kool Jazz Festival, Newport (New York)
4 octobre 1981 Tokyo.
Durée 76:45
Genre Jazz fusion
Producteur Teo Macero
Label Columbia Records
Critique

Albums de Miles Davis

We Want Miles est un album du compositeur et trompettiste de jazz Miles Davis. Il a été enregistré en public le .

Historique[modifier | modifier le code]

Après une absence de près de six ans (depuis l'album On the Corner sorti en 1972) Miles Davis réapparaît sur le devant de la scène avec l'album The Man with the Horn. Cet album relativement peu abouti et mineur annonce cependant une nouvelle période particulièrement riche.

We Want Miles est le premier enregistrement en public depuis Agharta et Pangaea en 1975.

L'exposition consacrée à Miles Davis du 16 octobre 2009 au 17 janvier 2010 à la Cité de la musique à Paris sous la direction de Vincent Bessières s'est intitulée We Want Miles en référence à l'album éponyme.

Titres[modifier | modifier le code]

Tous les titres sont des compositions de Miles Davis sauf indications.

  1. "Jean-Pierre" – 10:39
  2. "Back Seat Betty" – 8:12
  3. "Fast Track" – 15:13
  4. "Jean-Pierre" – 3:56
  5. "My Man’s Gone Now" (DuBose Heyward, George Gershwin) – 20:05[1]
  6. "KIX" 18:35

Musiciens[modifier | modifier le code]

Citation[modifier | modifier le code]

« On annonça qu'il apparaîtrait au Kool Jazz Festival de Newport de 1981, à New York. L'excitation suscitée par ce concert atteignit de tels sommets que tous les tickets furent vendus en un clin d'œil. Et cette année-là, par une chaude nuit de juillet, Miles joua à lAvery Fisher Hall devant une salle qui hurlait et l'acclamait. Tout le monde était debout. Ce concert (avec quelques morceaux issus de sa prestation au Kix, et d'autres de concerts que Miles joua au Japon plus tard cet été là) est conservé sur l'enregistrement live, We Want Miles, dans les bacs fin 1981 de Columbia. »

— Quincy Troupe, Miles Davis. Miles et moi, Castor Music, 2009

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'interprétation be-bop /reggae est un hommage à Bob Marley, décédé quelques jours avant[réf. nécessaire].