Tufan Erhürman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tufan Erhürman
Tufan Erhürman.jpg
Fonctions
Premier ministre
Chypre du Nord
depuis le
Député
depuis
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Parti politique

Tufan Erhürman (né en 1970 à Nicosie) est un homme politique nord-chypriote, Premier ministre de son pays le au .

Formation[modifier | modifier le code]

Tufan Erhürman a terminé ses études secondaires à Türk Maarif Koleji. Il a ensuite été inscrit à l'Université d'Ankara pour y étudier le droit en 1988. Il a également obtenu sa maîtrise et son doctorat à l'Université d'Ankara. Sa thèse de doctorat de 2001 portait sur l'"Inspection non-juridique de l'Autorité et de l'Ombdusman".

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Tufan Erhürman a enseigné le droit public à l'Université d'Ankara, à la Middle East Technical University et à l'Université Hacettepe entre 1995 et 2001. Il a ensuite enseigné à l'Université de la Méditerranée orientale de 2001 à 2006 et de 2008 à 2013. Il a également enseigné à l'Université du Proche-Orient entre les années 2006 et 2008.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Tufan Erhürman s'est impliqué dans les négociations en vue de résoudre le différend chypriote, sous la présidence de Mehmet Ali Talat, entre 2008 et 2010. Il s'est présenté aux élections de 2013, pour un siège à Nicosie à l'Assemblée de la République, et est devenu député au Parlement, en tant que candidat du Parti républicain turc - Forces unies. Il a beaucoup travaillé pour modifier la Constitution, où 23 modifications ont été approuvées par les 4 partis représentés au Parlement à l'époque. Toutefois, 62,3 % des électeurs ont rejeté la nouvelle constitution lors du référendum de 2014. Il est devenu secrétaire général du Parti républicain turc - Forces unies.

Le , il est devenu le leader du Parti républicain turc et donc la principale opposition. Il a été réélu député au Parlement lors des élections de 2018, mais il n' a pas pu empêcher son parti de perdre 9 sièges. Le , des négociations ont commencé pour former une coalition entre 4 partis, le Parti républicain turc, le Parti populaire, le Parti démocratique et le Parti de la démocratie communale, aboutissant finalement à la formation du cabinet Erhürman.

Notes[modifier | modifier le code]