Accord de libre-échange entre les États-Unis et le Chili

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L' accord de libre-échange entre les États-Unis et le Chili a été signé le 6 juin 2003, ratifié par la Chambre des représentants le 24 juillet 2003 à la suite d'un vote de 270 pour, et 156 contre et ratifié par le Sénat le 31 juillet 2003 à la suite d'un autre vote donnant 65 pour et 32 contre[1],[1]. Le président George W. Bush a signé le United States-Chile Free Trade Agreement Implementation Act le 3 septembre 2003[2],[2]. Ce traité est mis en place par les deux pays depuis 1er janvier 2004.

Le traité est mis en place pour baisser des droits de douane dans le but d'accroître les commerce entre les deux pays[3],[4].

Critiques[modifier | modifier le code]

Les opposants à ce traité affirment que le Chili va de plus en plus dépendre des États-Unis pour l'exportation des matières premières et que cela va accroître les inégalités sociales au chili[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b {en}[1]
  2. a et b {en}[2]
  3. {en}USTR Site on Chile FTA
  4. American Enterprise Institute 2006 Event: "U.S.-Chile Free Trade Agreement: Building on Success"
  5. {en}Citizens' Trade Campaign Site on Chile FTA

Liens externes[modifier | modifier le code]