Tour Velasca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tour Velasca
Torre Velasca
Image dans Infobox.
Histoire
Architecte
Ingénieur
Arturo Danusso (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Ouverture
Architecture
Style
Patrimonialité
Bien culturel italien (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Hauteur
106 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Étages
25Voir et modifier les données sur Wikidata
Nombre dʼascenseurs
8Voir et modifier les données sur Wikidata
Administration
Contracteur
Società Generale Immobiliare (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Propriétaire
UnipolSai (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Adresse
20122 Milan
Flag of Italy.svg Italie
Coordonnées

La tour Velasca (en italien : Torre Velasca), avec ses 26 étages et 106 mètres de hauteur, est située au numéro 5 de la place homonyme, dans le centre de Milan et au sud du Dôme.

Les concepteurs[modifier | modifier le code]

L'édifice a été conçu par l'agence d'architecture BBPR (acronyme créé avec la 1re lettre du patronyme des quatre architectes fondateurs de ce groupement Gian Luigi Banfi, Lodovico Barbiano di Belgiojoso, Enrico Peressutti et Ernesto Nathan Rogers).

La Torre Velasca, construite entre 1956 et 1958 par la Società Generale Immobiliare, s'élève dans le panorama urbain milanais et dans une zone autrefois résidentielle, détruite lors des bombardements anglo-américains subis par la ville en 1943.

C'est au milieu de cette zone que se trouve la tour, projet qui s'intègre manifestement au courant néo-Liberty italien, avec des notes de brutalisme et affiche clairement des références à l'architecture rationaliste italienne ainsi qu'au passé architectural du lieu et de la cité, selon la théorie de la préexistence environnementale retenue par l'agence BBPR; ainsi, la Torre Velasca évoque-t-elle les clochers de la ville, le Dôme et surtout le château des Sforza.

Avec ses étages supérieurs bâtis en surplomb, la tour Velasca a une forme caractéristique de « champignon » et elle est l'un des symboles les plus connus de la ville.

Les dix-huit premiers étages sont occupés par des magasins et des bureaux tandis que les huit derniers le sont par des appartements.

Le profil de la tour est la conséquence d'une longue étude qui trouve ses origines dans la recherche de réponses fonctionnelles à la contrainte de la position de sa base dans la petite place homonyme.

Sources et références[modifier | modifier le code]

  • Marco Bussagli : Qu'est-ce que l'architecture ? Une histoire de l'architecture, adaptation française de Jean-Pierre Dauliac, Éditions Gründ, Paris 2005, p. 187 (ISBN 2-7000-1223-2)
  • (it) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Torre Velasca » (voir la liste des auteurs).

Sur les autres projets Wikimedia :