Paolo Monti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paolo Monti
Paolo Monti - Serie fotografica (Italia, 1954) - BEIC 6340859.jpg

Autoportrait (1954)

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
MilanVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Université Bocconi (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité

Paolo Monti (né le à Novare et mort le (à 74 ans) à Milan) est un photographe italien. Il est considéré comme étant « l'un des représentants significatifs de la réalité culturelle de la photographie[1] » dans les années soixante.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maria Binotti, épouse de Paolo Monti, en 1970.

Son père, Romeo, originaire du Val d'Ossola, est photographe amateur et le jeune Paolo passe son enfance entre les plaques photographiques et les lourds appareils de l'époque.

La famille déménage souvent d'une petite ville à l'autre, pour suivre les affectations du père dans les agences bancaires où celui-ci travaille comme fonctionnaire. Paolo part ensuite pour étudier à la Bocconi, à Milan. Il en sort diplômé en économie politique, en 1930, et travaille ensuite quelques années dans le Piémont.

Peu après la disparition précoce de son père, en 1936, il épouse Maria Binotti, une amie d'enfance, qu'il connaît depuis ses jeunes années dans le Val d'Ossola.

La même année, il est embauché par la Montecatini. Il travaille pour plusieurs filiales de l'entreprise, déménageant souvent. En 1939, il est affecté à Mestre, où il réside jusqu'à la fin 1945, date à laquelle il quitte l'entreprise, en raison de troubles survenus lors de la phase finale du fascisme. Grâce à l'aide d'un ami photographe, il trouve à s'employer dans un groupement agricole régional, et déménage pour Venise la même année.

Photographie[modifier | modifier le code]

Parallèlement à son activité professionnelle, Paolo Monti se consacre de plus en plus au hobby de la photographie. En 1947, avec quelques amis, il fonde le cercle La Gondola, qui s'impose en l'espace de très peu d'années comme un mouvement d'avant-garde sur la scène internationale.

En 1953, fort de ses collaborations régulières avec de grandes revues d'architecture et de design, il décide de changer de métier et retourne à Milan pour se consacrer entièrement à la photographie.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (it) Biographie de P. Monti, Archivio Paolo Monti (Biblioteca europea di informazione e cultura).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :