Tomographie muonique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La tomographie muonique utilise les muons d'origine cosmique. Elle est principalement utilisée en volcanologie[1] mais a également été appliquée en archéologie et notamment pour l'étude de la Pyramide de Khéops[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. N. Lesparre, D. Gibert et J. Marteau, « Sonder les volcans avec des rayons cosmiques », Pour la Science, no 434,‎ , p. 44–51 (lire en ligne)
  2. Modèle {{Lien web}} : paramètre « titre » manquant. https://www.sciencesetavenir.fr/archeo-paleo/archeologie/egypte-de-l-infrarouge-et-des-muons-pour-sonder-le-coeur-des-pyramides_103836, sur www.sciencesetavenir.fr, (consulté le 5 novembre 2017)