Imagerie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’imagerie consiste d'abord en la fabrication et le commerce des images physiques[1] qui représentent des êtres ou des choses.
La fabrication se faisait jadis soit à la main, soit par impression mécanique ; elle se fait principalement à partir de la fin du XXe siècle par ordinateur et imprimante.

L'imagerie définit aussi simplement un ensemble d'images ayant soit une même origine et un style défini (ex. : l'imagerie d'Épinal), soit un même style et un même genre (ex. l'imagerie populaire). L'imagerie scolaire, qui se limite au champ de l'école, est un autre exemple.

Le sens du mot image ayant connu des développements, le terme imagerie l'a suivi.
On l'utilise donc pour parler d'un ensemble de figures et de métaphores dans le domaine de la langue, ou d'un ensemble d'images mentales et psychiques qui se forment dans l'esprit.
Dans le domaine scientifique, le terme est fort utilisé : l'imagerie médicale recouvre les images produites par la radiologie, l'imagerie cellulaire relève de la microscopie, l'imagerie lenticulaire concerne les satellites, l'imagerie informatique… l'informatique, etc.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Étymologiquement, l'imagerie désigne un ensemble d'objets sculptés, à la fin du XIIIe siècle – voir CNRTL Étymologie de imagerie en ligne.