Tom Franklin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Franklin.
Tom Franklin
Nom de naissance Thomas Gerald Franklin
Naissance (54 ans)
Dickinson (en), Alabama Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Distinctions
Prix Edgar-Allan-Poe 1999 de la meilleure nouvelle
Bourse Guggenheim 2001
Los Angeles Times Book Prize 2010, catégorie roman policier/thriller
Gold Dagger Award 2011
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Tom Franklin, né en [1] à Dickinson (en), en Alabama, est un écrivain américain, auteur notamment de romans policiers et de romans historiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tom Franklin est élevé dans la région rurale de Clarke County, au sud-ouest de l'Alabama, non loin du cadre où se dérouleront la plupart de ses romans. Il s'inscrit à l'Université de l'Alabama à Huntsville, puis à l'Université de l'Arkansas.

Sa carrière littéraire, influencée par les œuvres sudistes de Cormac McCarthy et Flannery O'Connor, s'amorce avec la publication en 1999 de Braconniers (Poachers), un recueil de nouvelles.

En 2001, il obtient une bourse Guggenheim.

Son premier roman, paru en 2003, La Culasse de l’enfer (Hell at the Breech), dont le récit est fondé sur des faits historiques, se déroule en 1890 quand Macy Burke, un adolescent blanc miséreux, tire accidentellement sur le riche commerçant Arch Bedsole.

Tom Franklin obtient le Los Angeles Times Book Prize, dans la catégorie romans policier/thriller, en 2010 et le Gold Dagger Award en 2011 pour Le Retour de Silas Jones (Crooked Letter, Crooked Letter) qui raconte l'amitié entre deux adolescents que la classe sociale et la couleur de la peau devraient séparés dans le milieu étouffant et tendu d'une petite ville du Mississippi des années 1970.

Il est le mari de la poétesse Beth Ann Fennelly (en)[2] avec qui il écrit et publie, en 2013, Dans la colère du fleuve (The Tilted World), roman qui a pour toile de fond la crue du Mississippi de 1927.

Tom Franklin est professeur à l'université du Mississippi.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Hell at the Breech (2003)
    Publié en français sous le titre La Culasse de l’enfer, traduit par François Lasquin et Lise Dufaux, Paris, Albin Michel, coll. « Les Grandes Traductions », 2004, 423 p. (ISBN 2-226-15671-2) ; réédition, Paris, LGF, coll. « Le Livre de poche » no 30825, 2007 (ISBN 978-2-253-12150-3)
  • Smonk (2006)
    Publié en français sous le titre Smonk ou La Ville des veuves. À savoir les aventures scabreuses de E. O. Smonk & de la putain Evavangeline dans le comté de Clarke, Alabama, au début du siècle dernier, traduit par Michel Lederer, Paris, Albin Michel, coll. « Les Grandes Traductions », 2009, 291 p. (ISBN 978-2-226-19075-8)
  • Crooked Letter, Crooked Letter [3] (2010)
    Publié en français sous le titre Le Retour de Silas Jones, traduit par Michel Lederer, Paris, Albin Michel, coll. « Les Grandes Traductions », 2011, 385 p. (ISBN 978-2-226-23842-9) ; réédition, Paris, LGF, coll. « Le Livre de poche » no 34704, 2017 (ISBN 978-2-253-07107-5)
  • The Tilted World (2013), en collaboration avec Beth Ann Fennelly
    Publié en français sous le titre Dans la colère du fleuve, traduit par Michel Lederer, Paris, Albin Michel, coll. « Terres d'Amérique », 2015, 380 p. (ISBN 978-2-226-31479-6) ; réédition, Paris, LGF, coll. « Le Livre de poche » no 34756, 2017 (ISBN 978-2-253-07337-6)

Recueil de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Poachers (1999)
    Publié en français sous le titre Braconniers, traduit par François Lasquin, Paris, Albin Michel, coll. « Les Grandes Traductions », 2001, 265 p. (ISBN 2-226-12211-7)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche sur l'auteur de la BNF
  2. « Authors Tom Franklin and Beth Ann Fennelly in Chicago to celebrate book », sur Examiner.com, (consulté le 16 octobre 2013)
  3. Christophe Mercier, « Tom Franklin : Le Retour de Silas Jones », sur Le Figaro, (consulté le 16 octobre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]