Titus n'aimait pas Bérénice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Titus n'aimait pas Bérénice
Image illustrative de l'article Titus n'aimait pas Bérénice
Buste de Jean Racine à Port-Royal-des-Champs.

Auteur Nathalie Azoulai
Pays Drapeau de la France France
Genre roman
Éditeur Éditions P.O.L
Date de parution
Nombre de pages 320
ISBN 978-2818036204

Titus n'aimait pas Bérénice est un roman de Nathalie Azoulai publié le aux éditions P.O.L et ayant reçu le prix Médicis la même année.

Historique[modifier | modifier le code]

Sélectionné dans les listes finales des trois principaux prix littéraires français (Goncourt, Femina, Médicis)[1], le roman reçoit le 5 novembre 2015 le prix Médicis[2].

Résumé[modifier | modifier le code]

Alors qu'elle vit une séparation douloureuse avec son amant, une Bérénice contemporaine trouve un certain réconfort, par similitude, dans la lecture de Bérénice de Racine. De là découle une interrogation puis une recherche biographique de la vie du tragédien du Grand Siècle depuis sa formation à Port-Royal-des-Champs, son départ et son goût de la littérature antique – en particulier du Chant IV d'Énéide qui peut-être a conditionné son goût du tragique et sa vision, très féminine, de l'amour –, sa compétition avec Corneille et Molière, son rapprochement avec Louis XIV dont il deviendra l'écrivain-chroniqueur et enfin ses rapports aux femmes.

Éditions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]