Bibliothèque tibétaine et himalayenne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Bibliothèque tibétaine et himalayenne (en anglais Tibetan and Himalayan Library ou THL, anciennement Tibetan and Himalayan Digital Library ou THDL) est une bibliothèque numérique créée en 2000 par l'université de Virginie aux États-Unis et hébergée par celle-ci. Elle est consacrée aux langues, à l’histoire et à la géographie du plateau tibétain et des régions himalayennes[1].

Description[modifier | modifier le code]

Fondation[modifier | modifier le code]

Objet[modifier | modifier le code]

Elle met à la disposition des internautes, sur une plateforme unique, de nombreuses ressources électroniques (bases de données, dictionnaires, publications et revues académiques, vidéographies, etc.) concernant la culture du plateau tibétain et des régions himalayennes méridionales[2].

Parties prenantes[modifier | modifier le code]

Sont impliqués dans le projet :

Sponsors[modifier | modifier le code]

Les organismes suivants apportent leur financement au projet[3] :

Partenaires[modifier | modifier le code]

Parmi les partenaires, on note[5] :

Outils[modifier | modifier le code]

Tibetan Machine Uni[modifier | modifier le code]

Tibetan Machine Uni est une fonte OpenType pour l'écriture tibétaine, basée sur une conception graphique de Tony Duff. Elle a été mise à jour et adaptée pour le rendu Unicode de texte tibétain par le projet Tibetan and Himalayan Library à l'Université de Virginie et publiée sous licence GNU General Public License. La fonte supporte un ensemble étendu de ligatures pour le Tibétain.

Translittération THL[modifier | modifier le code]

Le THL travaille notamment sur les méthodes de translittération pour les différentes langues de l'Hymalaya ; Chinois, Hindi, Mongol, Népalais, Sanskrit et Pakrit et enfin Tibétain. Ils ont créé une version étendu du système Wylie, appelée THL Wylie ou THL extended Wylie[6], et une transcription phonétique simplifiée du tibetain standard, appelée en anglais THL simplified phonetics[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) THL History.
  2. Présentation sur le site de l'université de Louvain en Belgique.
  3. (en) Sponsors
  4. Fondée par Henry Luce, magnat de la presse, surnommé « Il Luce » en référence à Mussolini (cf (en) Alan Brinkley, The Publisher: Henry Luce and his American Century (2010), pp. 302-303) et fervent partisan et médiatiseur du dictateur nationaliste chinois Chiang Kai-shek (cf « Time magazine historical search », Time magazine (consulté le 19 juin 2014).
  5. (en) THL partners.
  6. (en) « THL Extended Wylie Transliteration Scheme », sur thlib.org
  7. (en) « THL Simplified Phonetic Transcription of Standard Tibetan », sur thlib.org

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Site officiel thlib.org