Thomas Silverstein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Thomas Silverstein
Thomas Silverstein.JPG
Photo non datée de Thomas Silverstein.
Biographie
Naissance
Nationalité
Autres informations
Lieu de détention

Thomas Edward Silverstein, dit « Terrible Tom(my) » (né le à Long Beach, en Californie), est un meurtrier américain. Il est incarcéré sans interruption depuis 1977 et a été reconnu coupable d'avoir commis plusieurs meurtres pendant son incarcération. Il est détenu à l'isolement depuis 1983 après avoir tué un gardien de prison au pénitencier de Marion (en) dans l'Illinois. Les autorités pénitentiaires le décrivent comme un tueur brutal et un ancien chef du gang de prison « Fraternité aryenne ». Silverstein soutient que les conditions déshumanisantes à l'intérieur du système pénitentiaire ont contribué aux meurtres qu'il a commis. Il est enfermé 23 heures par jour dans une cellule spécialement conçue pour sa détention appelée « Range 13 » dans la prison de très haute sécurité ADX Florence, dans le Colorado. Il est actuellement le prisonnier détenu depuis le plus longtemps à l'isolement au sein du Bureau fédéral des prisons.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1971, à dix-neuf ans, Thomas Silverstein est envoyé à la prison d'État de San Quentin en Californie pour vol à main armée. Quatre ans plus tard, il est libéré sur parole avant d'être arrêté peu de temps après avec son père et son cousin pour trois vols à main armée. Leur butin était inférieur à 11 000 $. En 1977, Silverstein est condamné à quinze ans de réclusion criminelle pour vol à main armée.

Durant son séjour à la prison fédérale de Leavenworth (USP Leavenworth (en)) dans le Kansas, Silverstein développe des liens avec l'organisation « Fraternité aryenne ». En 1980, il est reconnu coupable de l'assassinat d'un détenu qui aurait refusé de servir de mule pour un transport d'héroïne à l'intérieur de la prison. Il est condamné à la perpétuité sans libération conditionnelle et transféré au pénitencier de Marion dans l'Illinois, qui était alors un centre de haute sécurité. La condamnation sera par la suite annulée en 1985.

En 1981, Thomas Silverstein est accusé d'avoir assassiné Robert Chappelle, membre d'un puissant gang de détenus afro-américains, les « D.C. Blacks (en) ». Avec un autre détenu, Clayton Fountain (qui tuera plus tard un gardien de prison), il est reconnu coupable et une nouvelle fois condamné à la perpétuité. Un an plus tard, il tue également en compagnie de Fountain le chef de ce gang, Raymond « Cadillac » Smith, et est condamné à la prison à vie. En 1983, Silverstein tue un gardien de prison, Merle Clutts, en le poignardant plusieurs dizaines de fois (Silverstein prétendra plus tard l'avoir tué pour se venger car il le harcelait délibérément et détruisait ses peintures). Il est transféré au pénitencier d'Atlanta (USP Atlanta (en)).

Depuis ce meurtre, il est placé à l'isolement total, privé de tout contact humain. Les événements entourant les meurtres de gardiens de prison ont inspiré la conception des prisons de très haute sécurité (« Supermax ») pour surveiller les détenus les plus dangereux du système carcéral.

En 1987, lors d'une émeute carcérale, Silverstein est libéré de sa cellule d'isolement par des détenus cubains. Silverstein a ensuite été ramené à Leavenworth où il est resté incarcéré 18 années.

En 2005, lorsque la prison de Leavenworth a été rétrogradé au statut d'établissement à sécurité moyenne, Silverstein a été déplacé à ADX Florence. Sa date théorique de libération est fixée au 2 novembre 2095 : Thomas Silverstein aurait alors cent quarante-trois ans.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pete Earley, The Hot House: Life Inside Leavenworth Prison, Random House Publishing Group, 2011. (ISBN 0307808319)
  • Robin Barratt, The Mammoth Book of Hard Bastards, Hachette UK, 2011. (ISBN 184901759X)

Liens externes[modifier | modifier le code]