Thomas Phillipps

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Thomas Phillipps
Sir-Thomas-Phillipps-1st-Bt.jpg
Titre de noblesse
Baronnet
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
CheltenhamVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Church of St Aldhelm and St Eadburgha, Broadway (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Membre de

Thomas Phillipps ( - ) est un bibliophile britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1807, après avoir fréquenté l'école locale, Thomas Phillips rejoint la Rugby School[1]. C'est à ce moment là que commencera sa passion pour les livres. À l'âge de 16 ans, il imprime le premier catalogue recensant les ouvrages de sa bibliothèque, qui compte alors 110 volumes[1].

En 1820, il devient membre de la Royal Society[1].

Entre 1820 et sa mort, Phillipps dépense entre 200 et 250 000 livres chaque année pour l'acquisition de documents, contribuant ainsi à modifier la nature de la bibliophilie en tendant à la professionnaliser[2].

Sa bibliothèque est d'abord établie à Broadway (Worcestershire), et s'accompagne d'une imprimerie située dans la Tour de Broadway[3]. La bibliothèque finit pas se trouver à l'étroit dans les murs du bâtiment qui l'héberge et en 1863, Thomas Philipps entreprend le déménagement de sa bibliothèque vers Thirlestaine House (en) à Cheltenham. L'opération prendra près de huit mois[4].

On estime qu'au cours de sa vie, Phillips aura réuni à Cheltenham environ 40 000 manuscrits[5]. À partir de 1886, les héritiers de Phillipps commencent à revendre une partie de ses documents, qui rejoignent les collections de la bibliothèque royale de Berlin, de la Bibliothèque municipale de Bordeaux et de nombreuses autres bibliothèques d'Europe[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « Phillipps, Sir Thomas, baronet (1792–1872), collector of books and manuscripts », sur www.oxforddnb.com (DOI 10.1093/ref:odnb/22143, consulté le 30 mars 2019)
  2. (en-US) Joan Carpenter Troccoli, « George Catlin and Sir Thomas Phillipps: A Nineteenth-Century Friendship | TROCCOLI | Rare Books and Manuscripts Librarianship », Rare Books and Manuscripts Librarianship, vol. 10, no 1,‎ (DOI https://doi.org/10.5860/rbml.10.1.117, lire en ligne, consulté le 30 mars 2019)
  3. « PHILLIPPS, Sir THOMAS (1792 - 1872). baronet (cr. 27 July 1821), antiquary, bibliophile, and collector of manuscripts, records, books, etc. », sur biography.wales (consulté le 30 mars 2019)
  4. (en) John F. Michell, Eccentric Lives and Peculiar Notions, Adventures Unlimited Press, (ISBN 9780932813671, lire en ligne), p. 160
  5. Henri Omont, « Manuscrits de la bibliothèque de sir Thomas Phillipps récemment acquis pour la Bibliothèque nationale », Bibliothèque de l'École des chartes, vol. 64, no 1,‎ , p. 490–553 (DOI 10.3406/bec.1903.452327, lire en ligne, consulté le 30 mars 2019)
  6. Jean-Auguste Brutails, « Documents bordelais de la bibliothèque de sir Thomas Phillipps. », Bibliothèque de l'École des chartes, vol. 55, no 1,‎ , p. 227–229 (lire en ligne, consulté le 30 mars 2019)

Sur les autres projets Wikimedia :