Thomas Couët

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le catholicisme image illustrant le Québec
Cet article est une ébauche concernant le catholicisme et le Québec.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Thomas Couët
Thomas-Cyrille Couët (no borders).png
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Le révérend père Thomas Cyrille Couët (1861-1931) est prêtre catholique et essayiste canadien (Québec).

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Québec, le 11 avril 1861, d'Adolphe Couët et de Stéphanie Bochet, il fait ses études à Québec. Il entre chez les Dominicains à Belmonte en Espagne en 1881 et y prononce ses vœux en 1882. Il est ordonné à Corbara en Corse par Mgr de la Foata, le 3 octobre 1886[1].

Assigné à Lewiston, Ottawa, Saint-Hyacinthe, Montréal et Québec. Mort par noyade au lac Kénogami, le 16 septembre 1931. Inhumé à Québec dans le cimetière des sœurs Dominicaines de l'Enfant Jésus dont il a été l'aumônier et le conseiller, avant d'écrire la biographie de mère Marie de la Charité[2].

Appartenant à l’aile traditionaliste et nationaliste du clergé canadien-français, il est l’un des représentants du clérico-nationalisme. Défenseur des droits et des valeurs des Canadiens-français, il est également l’un des principaux représentants de l’antimaçonnisme au Québec. Il critique l’industrie du bois pour valoriser l’agriculture, plus favorable aux idéaux catholiques de l'époque qui prônent la cohésion de la famille et de la patrie.

Galerie[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Allaire J.-B-A, Dictionnaire biographique du clergé Canadien-Français, Vol. 2, (lire en ligne), p. 147.
  2. Huot, Gièle, Une femme au séminaire: Marie de la Charité, 1852-1920, fondatrice de la première communauté dominicaine du Canada, Éditions Bellarmin,, , 525 p. p. (ISBN 2890076520), p. 467-477.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :