Thierry Cerutti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cerutti.

Thierry Cerutti
Illustration.
Fonctions
Député au Grand Conseil du canton de Genève
En fonction depuis
Législature 56e (2005-2009)
57e (2009-2013)
1re (2013-2018)
2e (2018-2023)
Conseiller administratif de Vernier
Élection
Successeur Pierre Ronget
Biographie
Date de naissance
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Parti politique Mouvement citoyens genevois
Profession Gendarme

Thierry Cerutti, né en 1970, est un homme politique suisse, membre du Mouvement citoyens genevois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Parcours politique de député[modifier | modifier le code]

Gendarme de profession[1] au sein de la gendarmerie genevoise, il est élu député au Grand Conseil du canton de Genève le 9 octobre 2005 puis réélu le 11 octobre 2009[2]. Le 6 octobre 2013, il est à nouveau réélu député au Grand Conseil[3].

Durant la 56e législature, Thierry Cerutti siège dans les commissions parlementaires suivantes : aménagement, travaux et environnement (uniquement lors de l'élaboration du projet de loi sur les chiens), législative et affaires communales, régionales et internationales (dont il est président en 2008-2009). Il est également membre du bureau du Grand Conseil en 2005-2006. En 2005, il est par ailleurs élu membre de la commission de surveillance des métiers de la santé.

Parcours politique à la commune de Vernier[modifier | modifier le code]

Le 29 avril 2007, Thierry Cerutti est élu conseiller administratif de la ville de Vernier avec 184 voix d'avance sur le libéral Georges Zufferey. Cependant, l'élection est suspendue à la suite de trois plaintes déposées par Zufferey, l'association libérale de Vernier et une citoyenne de la commune ; Cerutti est inculpé le 19 septembre de fraude électorale, de captation de suffrages et d'infraction à la loi sur les élections et votations[4]. Finalement, le 5 février 2008, le Tribunal administratif invalide le scrutin[5],[6],[7],[8] et condamne Cerutti et son parti à payer 3 000 francs d'émoluments, ainsi que 5 000 francs d'indemnité de procédure aux recourants[5], décision que le candidat n'accepte pas. Il dépose donc un appel auprès du Tribunal fédéral[9] et met en place un « Conseil administratif populaire » et informel[10].

Le 28 septembre 2008, à l'occasion d'un nouveau scrutin, Cerrutti remporte l'élection partielle, devançant le libéral Pierre Ronget et le socialiste Alain Charbonnier[11],[12]. Après avoir pris ses fonctions, il prend en charge les services de la culture, du sport, de l'administration, des finances, de l'informatique, des bibliothèques et de l'état civil. Le 17 avril 2011, il échoue à être réélu[13], son mandat se terminant le 31 mai.

En 2019, il retrouve un mandat de conseiller municipal à Vernier[14].

Parcours professionnel dans la police[modifier | modifier le code]

Thierry Cerutti a été membre du comité de l'Union du personnel du corps de police du canton de Genève entre 2005 et 2007, chargé notamment des dossiers concernant la fusion ou le rapprochement entre la gendarmerie genevoise et la police de sécurité internationale, ainsi que des transferts de charges et questions organisationnelles avec les agents de sécurité municipaux. Il est syndicaliste[15].

Parcours entrepreneurial et associatif[modifier | modifier le code]

Il est président de la Fondation immobilière Vernier-Signal.

Liens et références externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cynthia Gani, « Le MCG, portrait de famille », Le Temps,‎ (lire en ligne)
  2. Résultats des élections cantonales de 2009 pour le Mouvement citoyens genevois (État de Genève)
  3. Résultats des élections cantonales de 2013 (État de Genève)
  4. « « Scrutin non validé à Vernier : Cerutti inculpé de fraude électorale », Swissinfo, 19 septembre 2007 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  5. a et b « Arrêt du Tribunal administratif du 5 février 2008 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  6. Éric Budry, « Voici pourquoi l'élection de Cerutti a été annulée », Tribune de Genève, 8 février 2008
  7. « Sandra Moro, « La justice genevoise éjecte le MCG de la mairie de Vernier », Le Temps, 8 février 2008 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  8. « Sandra Moro, « Les juges genevois décortiquent la démocratie de pacotille de Vernier », Le Temps, 16 février 2008 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  9. Fedele Mendicino, « Élection contestée à Vernier : le scrutin est annulé », Tribune de Genève, 8 février 2008
  10. Marc Guéniat, « Le MCG crée une Mairie parallèle à Vernier », Tribune de Genève, 13 février 2008
  11. Philippe Bach, « Thierry Cerutti remis en selle à Vernier », Le Courrier, 29 septembre 2008
  12. Résultats de l'élection administrative partielle à Vernier en 2008 (État de Genève)
  13. Résultats de l'élection administrative du 17 avril 2011 (État de Genève)
  14. https://www.20min.ch/ro/news/geneve/story/Brouille-au-MCG-Vernier-autour-de-Thierry-Cerutti-13744744
  15. https://www.toutimmo.ch/2018/04/thierry-cerutti-candidat-mcg-pour-une-quatrieme-legislature-au-grand-conseil/