The 5.6.7.8's

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The 5.6.7.8's
Description de cette image, également commentée ci-après

The 5.6.7.8's, en concert à Lille, en .

Informations générales
Pays d'origine Drapeau du Japon Japon
Genre musical Garage rock[1], J-pop[2], rockabilly[1], rock indépendant[2], rock alternatif[2], surf rock, post-punk, garage punk, punk rock
Années actives Depuis 1986
Labels Rockville, SFT, Au-Go-Go, Bomba, Hara
Site officiel www.the5678s.net
Composition du groupe
Membres Yoshiko Watanabe
Sachiko Fujii
Akiko Omo
Anciens membres Yoshie
Rico
Mikako
Eddie
Aya
Yoshiko « Yama » Yamaguchi

The 5.6.7.8's (ザ・ファイブ・シックス・セブン・エイツ?) est un groupe féminin de rock japonais, originaire de Tokyo. Formé en 1986, il est composé de trois musiciennes, et dont la musique est un mélange de surf rock américain et de garage rock. Le groupe compte au total sept albums studio, un best-of, et un album live.

Biographie[modifier | modifier le code]

The 5.6.7.8's, composé de Sachiko Fujiyama et Yoshiko Ronnie Fujiyama, deux sœurs qui partagent une même passion pour le rock 'n' roll, est formé en 1986 avec deux autres membres[1]. À l'origine, le groupe était constitué de Yoshiko à la voix et à la guitare, Rico à la seconde guitare, Yoshie à la guitare basse et Sachiko à la batterie.

Leur premier album studio, The 5.6.7.8's Can't Help It!, est enregistré en 1991, et publié à l'international cette même année (sauf aux États-Unis, où il est publié en 1992)[2]. À cette période, le groupe commence à tourner en Australie et en Amérique publiant le single The Spell Stroll au label français Wee Records[2]. Au Japon, elles y publient l'EP I Was a Teenage Cave Woman en 1992, et Pin Heel Stomp (1997). En 1997, Fujiyama se sépare temporairement du groupe et publie un single solo intitulé Coney Island[2].

Après de nombreuses modifications de la formation et le départ de Rico et Yoshie, le groupe devient un trio. Les deux sœurs, Yoshiko et Sachiko, sont toujours les principales actrices du groupe. Akiko Omo rejoint par la suite le groupe en tant que bassiste, alors qu'elle en avait déjà fait partie au début des années 1990. Le groupe ne publie rien entre les années 1998 et 2002, effectuant à la place de grandes tournées au Japon, en Amérique, en Australie, en Nouvelle-Zélande, et en Europe[2].

Le groupe participe à la bande originale du film Kill Bill Volume 1 (2003), de Quentin Tarantino[3]. Les musiciennes y interprètent Woo Hoo, l'une de leurs plus populaires chansons et qui est une reprise de la chanson de George Donald McGraw créée en 1959 par The Rock-A-Teens, et reprise par de nombreux artistes (entre autres, en France, sous le titre Yeah Yeah sur l'album Chauds, sales et humides par Les Wampas), dans un izakaya. Cette apparition leur permet d'atteindre une plus grande renommée, en faisant découvrir à un large public une musique rythmée aux influences boogie-woogie. La chanson Woo-hoo atteint la 28e place de l'UK Singles Chart en 2004[4]. La chanson qui suit, I'm Blue, y atteint la 71e place deux mois plus tard[4].

À la suite de leur apparition sur Kill Bill Volume 1, le groupe apparait également dans Gilmore Girls. The 5.6.7.8's participent par la suite à la bande originale de Fast and Furious: Tokyo Drift (2006), avec leur titre Barracuda.

En 2012, elles apparaissent au festival Girls Got Rhythm de St. Paul, dans le Minnesota avec notamment Ronnie Spector, The Muffs, Nikki Corvette et L'Assassins[5]. À la mi-2016, le groupe effectue une tournée en passant notamment en Espagne le 24 novembre à la salle El Sol (Madrid), le 25 novembre à Las Armas (Saragosse) et le 26 novembre à La [2] de Apolo (Barcelone)[6].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1991 : The 5.6.7.8's Can't Help It!
  • 1994 : The 5.6.7.8's
  • 1995 : Bomb the Twist
  • 1997 : Pin Heel Stomp
  • 2002 : Teenage Mojo Workout
  • 2003 : Bomb The Rocks: Early Days Singles
  • 2003 : Best Hits of the 5.6.7.8's (best-of)
  • 2011 : Live at Third Man (album live)
  • 2014 : Tanuki Goten

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « The 5.6.7.8's Biography », sur nippop.com (consulté le 15 août 2017).
  2. a, b, c, d, e, f et g (en) Alexey Eremenko, « The 5.6.7.8's Biography », sur AllMusic (consulté le 15 août 2017).
  3. (ja) Falling James, « The 5.6.7.8's, Davie Allan & the Arrows, Bloodline, Bombon », sur L.A. Weekly (consulté le 2 mars 2017).
  4. a et b (ja) David Roberts, British Hit Singles & Albums, Londres, Guinness World Records Limited, (ISBN 1-904994-10-5), p. 201.
  5. (en) « 2012 Line Up », Girls Got Rhythm Fest.
  6. (es) « The 5.6.7.8’s pasarán por España en su gira », sur mondosonoro.com (consulté le 15 août 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]