Tetsuzō Iwamoto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dans ce nom japonais, le nom de famille, Iwamoto, précède le nom personnel mais cet article utilise l'ordre occidental où le prénom précède le nom..
Tetsuzō Iwamoto
岩本徹三
Tetsuzō Iwamoto en 1945
Tetsuzō Iwamoto en 1945

Surnom l'As du Zéro
Kotetsu « Tigre Tetsu »
Naissance
ville frontalière sur l’île de Karafuto (Sakhaline)
Décès (à 39 ans)
Masuda (en), préfecture de Shimane (Japon)
Allégeance Drapeau du Japon Japon impérial
Arme aéronavale
Grade Sous-lieutenant
Années de service 1934 – 1945
Conflits Guerre du Pacifique (Seconde Guerre mondiale)
Distinctions Ordre du Milan d'or - 5e classe

Tetsuzō Iwamoto (岩本徹三, Iwamoto Tetsuzō?, - ) était un pilote japonais, as de l'aviation de la Marine impériale japonaise lors de la Seconde Guerre mondiale. Il servit notamment à bord du Zuikaku.

Avec Hiroyoshi Nishizawa, il est souvent cité comme le meilleur as japonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il né le 15 juin 1916 à Shimane. Il suit des études d'agriculture et développe rapidement un sens de l'individualisme aggravé par un caractère têtu qui provoque rapidement la consternation de ses professeurs et qui fera plus tard celle de ses supérieurs lorsqu'il sera militaire. En décembre 1936, il est diplômé de pilote de chasse de cours de formation pilote au 34e.

Pendant la guerre sino-japonaise (1937-1945), il obtient son baptême du feu le 25 juillet 1938. En septembre 1938, il rentre au Japon avec 14 victoires à son actif et devient membre du Sakai Air Group. À la fin de la guerre sino-japonaise, il aura fait 82 missions et revendiqué 14 victoires ce qui fait de lui, le plus grand as japonnais de la guerre sino-japonaise

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il est à bord du porte-avion Zuikaku pour l'attaque japonaise de Pearl Harbor, le 7 décembre 1941. Il retourne au Japon le 24 décembre 1941 et participe aux batailles de l'océan Indien et de la mer de Corail. En août 1942, il devient instructeur. En novembre 1943, il part avec 15 nouveaux combattants à Rabaul, où il a rejoint le 204 et plus tard le 253 AG.

Le 17 novembre 1943, Iwamoto fait sa première rencontre avec des F4U Corsair au cours d'une attaque dur Torokina. Ses opposants appartiennent à la VF 17 "Joly Rogers". Iwamoto revendique ses 2 premiers Corsair malgrès une attaque japonaise peu concluante. En février 1944, il se retire dans l'île de Truk qu'il protège contre les constant bombardement B-24. 7 mois plus tard, il est rattaché au Fighter Hikotai 316, 252 AG et est promu enseigne. En printemps 1945 - il est transféré à l'AG 203 et envoyé à Kyushu des opérations de défense aérienne[1].

Il passe les derniers mois de la guerre à la formation des jeunes pilotes Kamikaze à l'aérodrome Iwakuni[2].

Après guerre[modifier | modifier le code]

Tetsuzo Iwamoto a terminé la guerre crédité d'environ 80 avions détruits (certaines sources évoquent 94 avions). C'est l'un des pilotes de chasse japonnais les plus expérimentés de tous les temps.

Ses propres écrits, qui ont été trouvés après sa mort, revendiquait 202 avions détruits, 27 non confirmée détruits, 26 mutualisé détruit et détruit deux OTG [sur le terrain.

Comme beaucoup de vétérans japonais, Iwamoto n'a pas accepté la défaite du Japon. Il deviendra alcoolique. Le 20 mai 1955, il décède des suites d'une septicémie suite à plusieurs interventions chirurgicales du dos consécutives de blessures reçues au combat[3].

Sa femme rapportera ses derniers mots, « Quand j'irai mieux, je veux voler à nouveau. »

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bloody Shambles : Christopher Shores & Brian Cull with Yasuho Izawa Vol 1 et 2 - Grub Street Edition
  2. p.470, Saburo Abe, Zero Fighter Pilots Association, 2004, "My combat against Spitfires on the VJ-day", ZeroSen, Kaku Tatakaeri!, Bunshun-Nesco;pp.248-249, Toshio Hijikata, 2004, Kaigun Yobi-Gakusei Zero-Sen KuuSen-Ki (Air combat note of an IJNAF reserved student officer Zero fighter pilot), Kohjin-sha
  3. http://www.cieldegloire.com/010_iwamoto_t.php