Terre des Hommes (association)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Terre des hommes (homonymie).
Terre des hommes
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2014).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Le ton de cet article ou de cette section est trop promotionnel ou publicitaire. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Modifiez l'article pour adopter un ton neutre (aide quant au style) ou discutez-en.

La Fédération internationale Terre des Hommes (FITDH), (International Federation Terre des Hommes (IFTDH) en anglais), est une ONG de solidarité internationale qui agit pour la mise en œuvre des conditions d’un développement durable, socialement juste, écologique et économiquement viable, au Nord et au Sud, en particulier par la défense des droits de l'enfant grâce à la Convention des droits de l'enfant.

C'est en 1960[1], que l'association originelle Terre des Hommes est fondée par Edmond Kaiser, un pharmacien de Lausanne. Il quittera l'association en 1980. Sous le nom de Terre des hommes coexistent désormais plusieurs organisations juridiquement indépendantes qui collaborent sous l’égide de la Fédération Internationale Terre des Hommes (FITDH). C’est en 1966 que les diverses organisations nationales de Terre des Hommes se sont réunies pour former la Fédération Internationale Terre des Hommes qui a son siège à Genève. Aujourd'hui, onze organisations du Danemark, de l'Allemagne, de la France, de l'Italie, du Canada, du Luxembourg, des Pays-Bas, de la Suisse, de l'Espagne et de la Syrie appartiennent à cette fédération. La FITDH agit notamment comme consultant au conseil économique et social des Nations Unies ECOSOC.

Fondation Terre des hommes - Aide à l'enfance[modifier | modifier le code]

Il existe aujourd’hui en Suisse la Fondation Terre des hommes, abrégé Tdh, établie à Lausanne, et Terre des hommes Schweiz/Suisse dont le secrétariat alémanique se trouve à Bâle et le secrétariat romand à Genève.

Au fil du temps, Terre des hommes (Tdh) s’est spécialisée dans deux domaines d’expertise : la santé et la protection de l'enfant. De l’Algérie au Myanmar, de l’Afghanistan au Pérou Maroc et Kirghizistan, Tdh conduit des projets dans plus de 30 pays qui permettent d'améliorer la vie de plus de 2,4 million de bénéficiaires.

Terre des hommes (Tdh) mène à la fois des projets de développement, comme l’amélioration durable des soins au Bénin ou la lutte contre la malnutrition au Bangladesh, et fournit une aide d’urgence, par exemple au Sri Lanka touché par le tsunami ou en Haïti après le tremblement de terre en janvier 2010.

La promotion de la Convention internationale des droits de l'enfant représente un axe important des activités de Tdh. Plaider pour les droits de l'enfant, les défendre et diffuser l’information sont des tâches que Terre des hommes (Tdh) considère comme prioritaires. De la reconnaissance de ces droits dépend en effet la pérennisation des efforts fait sur le terrain.

Terre des hommes Suisse - section romande[modifier | modifier le code]

Depuis 1960, Terre des Hommes Suisse s’engage pour les droits de l’enfant. En étroit partenariat avec de nombreuses organisations locales, dans dix pays d’Afrique, d’Amérique latine et d’Asie, cette association lutte pour la protection des enfants et l’amélioration de leurs conditions de vie dans leur communauté.

Ses domaines d'actions prioritaires sont:

  • Agir pour la protection des enfants contre toute forme de violence
  • Garantir à l'enfant le droit à une éducation adaptée, gratuite et de qualité
  • Assurer à l'enfant l'accès à une alimentation saine, équilibrée et durable

En Suisse romande, Terre des Hommes Suisse effectue un travail d’éducation au développement et œuvre pour des relations Nord-Sud plus équitables. Terre des Hommes Suisse organise notamment la traditionnelle Marche de l'espoir, sur les quais de Genève. Plus grande manifestation de solidarité de ce type en Suisse, elle mobilise chaque année près de 5000 enfants et jeunes, pour la plupart accompagnés de leur famille. Au total, plus de 12'000 personnes se réunissent à cette occasion, encadrées par près de 500 bénévoles. Un événement qui permet de collecter des fonds en faveur des enfants défavorisés du Sud.

Terre des Hommes peut compter sur divers ambassadeurs romands dont l'ancienne Miss Suisse Laetitia Guarino[2] ainsi que les animateurs radio Jean-Marc Richard[3] et Jonas Schneiter[4].

Terre des hommes Allemagne[modifier | modifier le code]

En Allemagne l'association fondée le 8 janvier 1967 à Stuttgart, sous l’impulsion du typographe Lutz Beisel. Le but de la première action menée par Terre des hommes Allemagne était de sauver les enfants vietnamiens blessés et d'approvisionner les hôpitaux allemands en médicaments. Aujourd’hui (janvier 2007), l'association soutient, avec 17 millions d’euros, plus de 500 projets dans 25 pays et a ses propres bureaux régionaux en Thaïlande, Inde, Bolivie, Nicaragua, Burkina Faso et Mozambique. L'association est indépendante de l’État, de l’Église et des partis politiques. Le siège du bureau fédéral de Terre des hommes Allemagne est à Osnabrück. Dans environ 150 villes d’Allemagne, les collaborateurs et bénévoles sont organisés en groupes de travail locaux.

Terre des hommes Pays-Bas[modifier | modifier le code]

Aux Pays-Bas Tdh est une organisation à but non lucratif qui se consacre à la défense des droits des enfants dans le monde entier. Terre des Hommes Pays-Bas soutient 297 projets - créés, fondés et mis en œuvre par des organisations locales - dans 22 pays. Ils offrent, par exemple, des cours du soir pour les enfants qui travaillent pendant le jour et des classes sportives pour des enfants avec une incapacité.

Elle fait campagne tant nationalement qu'internationalement pour les droits de l'enfant.

Terre des hommes Espagne[modifier | modifier le code]

En Espagne, Tdh est une fondation sans but lucratif, membre associé de la Fédération Internationale Terre des hommes, qui vise l'aide directe aux enfants les plus vulnérables. La fondation appuie économiquement différents programmes d'aide directe à l'enfance dans divers pays d'Afrique, d'Amérique latine et d'Europe de l'Est, dans les domaines de l'aide sociale et de l'éducation, des droits de l'enfant et de la santé materno-infantile. En Espagne, elle mène aussi une campagne de sensibilisation appelée « Stop al tráfico de niños » ayant pour but la lutte contre les différentes formes d'exploitation infantile. Terre des hommes Espagne réalise aussi un important travail d'assistance médicale aux enfants issus de différents pays africains, grâce au programme « Viaje hacia la Vida ». C'est la plus petite branche de Terre des Hommes.

Terre des Hommes France[modifier | modifier le code]

Terre des Hommes France (TDHF) est une association indépendante de toute organisation philosophique, religieuse ou politique.

L’association Terre des Hommes France se définit aujourd’hui comme une organisation non gouvernementale de solidarité internationale qui agit pour la mise en œuvre des conditions d’un développement durable, socialement juste, écologiquement et économiquement viable, au Nord et au Sud.

À ce titre, elle s’associe à des partenaires dans leurs actions de terrains axées sur la promotion et la défense des droits économiques, sociaux et culturels (DESC). Le but est de permettre le développement de la citoyenneté locale et d’obtenir l’intégration de ces droits dans les législations nationales et leur respect au quotidien.

Pour promouvoir son action auprès du public et lui permettre de faire appel au don en confiance, l’association adhère au Comité de la Charte.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Histoire de l'association sur le site de Terre des Hommes
  2. « Laetitia Guarino: retour sur Miss Suisse 2015 », sur Femina (consulté le 13 février 2016)
  3. « Les petits plaisirs de… Jean-Marc Richard », sur La Vie protestante,‎ (consulté le 13 février 2016)
  4. « Jonas Schneiter: «Ici, nous avons vu l'extrême pauvreté» », sur lematin.ch/ (consulté le 13 février 2016)