Terre d'Alexandra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Terre d'Alexandra
Земля Александры (ru)
Image illustrative de l'article Terre d'Alexandra
Géographie
Pays Drapeau de la Russie Russie
Archipel Archipel François-Joseph
Localisation Océan Arctique
Coordonnées 80° 38′ 38″ N, 46° 49′ 50″ E
Superficie 1 095,3 km2
Côtes 272,2 km
Point culminant 382 m
Administration
District fédéral Nord-Ouest
Sujet fédéral Oblast d'Arkhangelsk
Démographie
Plus grande ville Nagourskoïe
Autres informations
Découverte 1880, par Benjamin Leigh Smith
Fuseau horaire UTC+4

Géolocalisation sur la carte : océan Arctique

(Voir situation sur carte : océan Arctique)
Terre d'Alexandra
Terre d'Alexandra

Géolocalisation sur la carte : Russie

(Voir situation sur carte : Russie)
Terre d'Alexandra
Terre d'Alexandra

Géolocalisation sur la carte : archipel François-Joseph

(Voir situation sur carte : archipel François-Joseph)
Terre d'Alexandra
Terre d'Alexandra
Îles en Russie

La Terre d'Alexandra ou Terre Alexandra (en russe : Земля Александры, Zemlia Aleksandry) est la plus occidentale et quatrième plus grande île de l'archipel François-Joseph en Russie. Elle est séparée de la Terre George à l'est par le détroit de Cambridge. Au nord-est de l'île, la péninsule des Aviateurs polaires est séparée de la péninsule Armitage de Terre George par le canal d'Arkhangelsk.

L'île est recouverte en presque totalité par deux calottes glaciaires, la plus importante au sud-ouest de l'île et l'autre sur la péninsule des Aviateurs polaires, à l'exception au sud d'une petite zone autour du cap Mary Harmsworth et d'une région plus étendue au nord de l'île où est implantée la base militaire et station météorologique de Nagourskoïe.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, l'Allemagne installa une station météorologique sur l'île, disposant aussi de ravitaillements, appelée Schatzgräber (« Chercheur de trésor »). La plupart des membres de la station furent atteints de trichinose après avoir consommé de la viande d'ours polaire. Les occupants furent évacués et la station abandonnée[1],[2],[3].

L'île a été nommée en l'honneur d'Alexandra de Danemark.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Une base secrète nazie découverte en Arctique (VIDEOS)- La Libre Belgique, le
  2. (en) Indra Warnes, « Secret NAZI ice-base ordered by Adolf Hitler discovered in Arctic », The Express,‎ (lire en ligne)
  3. (en) Wilhelm Dege, War North of 80: The Last German Arctic Weather Station of World War II, University of Calgary Press, (ISBN 1-55238-110-2, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]