Tendance de gestion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La tendance de gestion (en anglais management fad) est un terme utilisé pour caractériser un changement en philosophie ou une opération mise en œuvre par une entreprise ou une institution. On emploie souvent aussi l'expression mode managériale[1].

Le terme est subjectif et tend à être utilisé dans un sens péjoratif, comme il implique qu'un tel changement est mis en œuvre (souvent par gestion sur ses salariés, avec peu ou pas d'apport des salariés) seulement parce que c'est (à ce moment) "populaire" dans des cercles managériaux, et non en raison de n'importe quel besoin réel de changement organisationnel. L'adoption d'une pratique à la mode peut malgré tout générer un ensemble de privilèges[2] pour l'organisation et le manager. Le terme plus approfondi implique qu'une fois que la philosophie sous-jacente n'est plus "populaire", elle sera remplacée par la nouvelle idée "populaire", de la même manière et pour la même raison que l'idée précédente[3].

Plusieurs auteurs[4] ont soutenu que des nouvelles idées managériales devraient être soumises à une analyse critique plus importante et pour le besoin d’une plus importante conscience conceptuelle de nouvelles idées par des managers. Les auteurs Leonard J. Ponzi et Michael Koenig[5] croient que le nombre et le calendrier des articles publiés sur l'idée sont essentiels pour déterminer si une idée de gestion est une "tendance de gestion". Dans leur recherche, Ponzi et Koenig soutiennent qu'une fois qu'une idée a été discutée pendant 3-5 ans, si après ce temps le nombre d'articles sur l'idée sur une année donnée diminue significativement (semblable au côté droit d'une courbe en cloche), l'idée est probablement "une tendance de gestion". Cet effet est particulièrement remarquable dans le domaine du management du système d'information[6].

Caractéristiques communes[modifier | modifier le code]

Une tendance de gestion est souvent caractérisée par ce qui suit :

  • Un nouveau jargon pour les processus commerciaux existant.
  • Un consultant externe spécialisé dans la mise en œuvre de la tendance.
  • Un processus de certification ou d'évaluation effectué par une agence externe moyennant des frais.
  • Modification des titres d'emploi des employés existants pour inclure des références à la tendance.
  • Revendications d'une amélioration mesurable de l'activité via la mesure d'une métrique (par exemple, indicateur de performance clé) définie par la tendance elle-même.
  • Un département de sponsoring interne ou un individu qui gagne de l'influence en raison de la mise en œuvre de la tendance.
  • Des grands mots et des phrases complexes.

Exemples[modifier | modifier le code]

Les théories et les pratiques de gestion suivantes sont apparues sur une liste de tendances de gestion[7] compilée par Adrian Furnham (en), qui les a rangées dans l'ordre chronologique par leur date d'apparition, des années 1950 aux années 1990 :

D'autres théories et pratiques que les observateurs ont étiquetées comme des "tendances de gestion" incluent :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • Cet article est partiellement ou en totalité issu de l'article de Wikipédia en anglais intitulé Management fad
  1. Romain Zerbib et Ludovic Taphanel, « Qu'est-ce qu'une mode managériale ? », The Conversation,‎ (lire en ligne)
  2. Romain Zerbib, « Quatre bonnes raisons de suivre les modes managériales - HBR », HBR,‎ (lire en ligne)
  3. Frémaux, Benjamin et Marcovici, Clémentine, « J’ai vu naître une mode managériale », La Gazette de la Société et des Techniques, no 36,‎
  4. (en) Abrahamson, Eric, « Management Fashion », Academy of Management Review, vol. 21, no 1,‎ , p. 254-285
  5. (en) Ponzi, Leonard J. et Koenig, Michael, « Knowledge management: another management fad? », Information Research, vol. 8, no 1,‎
  6. (en) Wang, Ping, « Chasing The Hottest IT: Effects Of Information Technology Fashion On Organizations », MIS Quarterly, vol. 34, no 1,‎ , p. 63-85
  7. (en) Furnham, Adrian, The Myths of Management, Chichester, John Wiley and Sons Ltd, , 130 p. (ISBN 9781897635988)