Temple de Garni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Temple de Garni
Գառնի
Armenia Garni side.jpg

Le temple en 2005.

Présentation
Type
Architecture religieuse (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Style
Géographie
Pays
Commune
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Arménie
voir sur la carte d’Arménie
Red pog.svg

Le temple de Garni (en arménien : Գառնի) est un temple grec hellénistique, réputé païen, situé à Garni en Arménie à environ 30 kilomètres au sud-est d'Erevan.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le souverain Tiridate Ier a édifié le site en 77, comme l'atteste l'inscription en grec de la pierre de fondation, sur un petit plateau situé sur une colline entourée de montagnes. Le temple était dédié au dieu du soleil Mithra et surnommé « le Temple du Soleil ». En ruine à cause d'un terrible séisme en 1679, il est reconstruit à partir des années 1970 avec un grand nombre des pierres d'origine restées sur place après le tremblement de terre.

Le temple est construit dans une pierre volcanique, le basalte. Au-dessus du stylobate s’élèvent les murs du naos et les quelque 24 colonnes du portique.

De larges gradins précèdent l'entrée principale du temple de Garni. Le complexe de la forteresse, résidence des rois arméniens, comprenait des édifices palatins, des logements pour la garnison de la forteresse et d’autres locaux, tous disparus de nos jours.

XXIe siècle[modifier | modifier le code]

Il est devenu le centre du néopaganisme arménien (en).

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Garni Temple » (voir la liste des auteurs).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]