Telpochcalli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le telpochcalli (mot nahuatl signifiant « maison des jeunes », composé de « telpochtli », « jeune », et « calli », « maison »)[1] était, dans la société aztèque, un établissement d'éducation géré par des vétérans de l'armée aztèque et destiné principalement aux enfants des « macehualtin » («plébéiens»).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Miguel León-Portilla, La filosofía náhuatl estudiada en sus fuentes, con un nuevo apéndice, Mexico, UNAM, , 7e éd. (ISBN 978-968-36-2854-1, lire en ligne), p. 389.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sources secondaires[modifier | modifier le code]

Sources primaires[modifier | modifier le code]