Talou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Talou[1], est une ancienne région littorale de Normandie, à la limite de la Picardie. Il recouvre partiellement le Petit Caux et le pays de Bray situés au nord-est de la Seine-Maritime. La Béthune le traverse.

Le Talou apparaît à l'époque mérovingienne sous la forme d'un pagus[2]. L'ouverture maritime qu'offre ce territoire intéresse alors les monastères qui y possèdent des pêcheries et des salines. L'extension géographique du Talou a intrigué les historiens. Compris entre Vimeu et pays de Caux, il semble s'être agrandi à l'époque carolingienne aux dépens de ce dernier[3]. À l'est, la Bresle ne constitue qu'une frontière partielle, sa vallée, à l'exception de l'embouchure, appartenant au Vimeu[4].

Lorsqu'en 911, le viking Rollon reçoit de Charles le Simple des terres de part et d'autre de la Basse-Seine, il semble que le Talou fasse partie de cette concession. Mais selon Pierre Bauduin, la région fut peut-être temporairement perdue par les Normands entre 927 et 968[5].

Vers 1037, le Talou est érigé en comté au profit de Guillaume d'Arques, fils de Richard II de Normandie. Par conséquent, le comté de Talou est aussi appelé par les historiens comté d'Arques.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Bauduin, La première Normandie (Xe-XIe siècles), Presses Universitaires de Caen, 2004
  • Léopold Delisle et L. Passy, Mémoires et notes de M. Auguste Le Prévost pour servir à l'histoire du département de l'Eure, Évreux, Hérissey, 1862-1869, Tome 3
  • Jean-Marie Roussel, secrets du Talou, Editions Sutton, 2019

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. de Talavo, toponyme celtique constitué du suffixe -avo, et précédé de l'élément tal(u) « front, surface ». L’évolution -avo > -ou est de type normand, alors qu'en picard -avo donne -eu.
  2. in pago quoque Talavo et Vinmvo dans un acte de l'abbaye de Fontenelle, daté de 734
  3. Elisabeth Deniaux, Claude Lorren, Pierre Bauduin, Thomas Jarry, La Normandie avant les Normands, Rennes, Ouest-France, 2002, p.391
  4. Pierre Bauduin, La première Normandie (Xe-XIe siècles), Presses Universitaires de Caen, 2004, p.57
  5. Pierre Bauduin, La première Normandie (Xe-XIe siècles), Presses Universitaires de Caen, 2004, p.161