Tahafut al-Falasifa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tahafut al-falasifa (arabe : تهافت الفلاسفة ) ou Incohérence des philosophes en français est l'un des plus célèbres ouvrages du théologien musulman Al-Ghazâlî.

Contenu[modifier | modifier le code]

Il attaque principalement les philosophes Avicenne et Al-Fârâbî. Le succès du livre a constitué une étape importante de la montée de l'asharisme au sein de la pensée philosophique et théologique islamique[1].

Influence[modifier | modifier le code]

Il a eu une grande influence sur la mystique et le soufisme en Islam, mais aussi chez les penseurs religieux de confession juive, comme Juda Halevi et son Kuzari.

Controverse[modifier | modifier le code]

Averroès riposta un siècle après au Tahafut al-falasifa par un ouvrage intitulé Incohérence de l'Incohérence (Tahafut al-Tahafut)[2]'[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « L'incohérence des philosophes », (consulté le 11 juillet 2016)
  2. Fernand Van Steenberghe, « Averroès et son "Tahâfut al-Tahâfut" (L'incohérence de l'incohérence) » (consulté le 11 juillet 2016)
  3. « Averroès et al-Ghazâlî, une controverse entre philosophie et théologie - Les clés du Moyen-Orient », sur www.lesclesdumoyenorient.com (consulté le 11 juillet 2016)