Tadeusz Pankiewicz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant polonais
Cet article est une ébauche concernant une personnalité polonaise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La pharmacie Sous l’aigle.

Tadeusz Pankiewicz, né le à Sambor et mort le (à 84 ans), est un pharmacien polonais qui a tenu la seule pharmacie du Ghetto de Cracovie pendant la Seconde Guerre mondiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fit des études supérieures à l'université Jagellonne de Cracovie.

Sa boutique se trouvait en plein milieu du ghetto. Tadeusz Pankiewicz fut le seul non-Juif à rester dans le ghetto, à tenir ouverte sa pharmacie et à aider activement les Juifs jusqu'au jour de la liquidation[1]. Il a relaté son expérience dans un livre (La Pharmacie du ghetto de Cracovie). Cette pharmacie abrite aujourd'hui le Musée du Ghetto dans le quartier de Podgórze à Cracovie.

Le mémorial de Yad Vashem l'a reconnu comme Juste parmi les nations en 1983.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Tadeusz Pankiewicz

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Paul Greveillac,  Les fronts clandestins : quinze histoires de Justes, nouvelle "La Vistule" inspirée par T. Pankiewicz, éd. Nicolas Eybalin, 2014 (ISBN 978-2-366-65000-6).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Tadeusz Pankiewicz, Apteka w getcie krakowskim, 1re édition polonaise à Cracovie en 1947
    • édition française traduite par Élisabeth Destrée-Van Wilder, La Pharmacie du ghetto de Cracovie, Paris, Actes Sud, 1998. (ISBN 978-2-7427-1564-0)