Sambir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sambir
Самбір
Blason de Sambir
Héraldique
Drapeau de Sambir
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Subdivision Flag of Lviv Oblast.png Oblast de Lviv
Raïon Sambir
Maire Yuri Hamar
Code postal 81412
Indicatif tél. +380 3236
Démographie
Population 34 899 hab. (2013)
Densité 2 685 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 31′ nord, 23° 12′ est
Altitude 295 m
Superficie 1 300 ha = 13,0 km2
Divers
Fondation 1241
Statut Ville depuis 1390
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Lviv

Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Lviv
City locator 14.svg
Sambir

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

Voir la carte administrative d'Ukraine
City locator 14.svg
Sambir

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

Voir la carte topographique d'Ukraine
City locator 14.svg
Sambir
Sources
Liste des villes d'Ukraine

Sambir (en ukrainien : Самбір) ou Sambor (en russe : Самбор ; en polonais : Sambor) est une ville de l'oblast de Lviv, en Ukraine, et le centre administratif du raïon de Sambir. Sa population s'élevait à 34 899 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

Sambir se trouve sur le cours supérieur du fleuve Dniestr, à 74 km au sud-ouest de la capitale Lviv et à environ 40 km à l'est de la frontière polonaise. Elle est proche du col d'Oujok qui marque la limite de la Transcarpatie. La ville la plus proche est Drohobytch.

Histoire[modifier | modifier le code]

Sambir fit partie de la Principauté de Galicie-Volhynie à partir du XIIe siècle. Entre 1340 et 1569, elle fut sous la souveraineté du Royaume de Pologne. Sous le roi Ladislas II Jagellon, Sambor reçut en 1390 des privilèges urbains (droit de Magdebourg). La ville était connue pour ses mines de sel et était dès le XIVe siècle un centre important de production de sel. Entre 1569 et 1772, Sambor fut rattachée à la voïvodie ruthène, unité administrative de la République des Deux Nations (Pologne-Lituanie). En 1772, Sambor passa sous la domination de l'Autriche jusqu'à la fin de la Première Guerre mondiale. Après la guerre, la ville fit brièvement partie de la République populaire d'Ukraine occidentale, puis fut polonaise jusqu'en 1939.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la ville fut d'abord envahie par l'Armée rouge en , à la suite du pacte germano-soviétique. Puis elle fut occupée par l'Allemagne nazie du au . Durant cette période, elle fut rattachée au Gouvernement général et toute la population juive fut exterminée. Certains juifs seront déportés au camp d'extermination de Bełżec tandis que les autres seront assassinés sur place lors d'exécutions de masse dans le cadre de la Shoah par balles[1].

À la fin de la guerre, Sambor redevint soviétique et fut rattachée à la République socialiste soviétique d'Ukraine. Jusqu'en 1959, elle appartenait à l'oblast de Drohobytch, qui fut ensuite rattaché à celui de Lvov. Pendant la guerre froide, une importante base aérienne soviétique se trouvait à 10 km au nord-est de la ville. Depuis 1991, Sambor est devenue officiellement Sambir et appartient à l'Ukraine indépendante.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[2] :

Évolution démographique
1939 1959 1970 1979 1989
23 20023 64929 25333 86840 355
2001 2010 2011 2012 2013
36 55635 04435 05434 99534 899

Transports[modifier | modifier le code]

Sambir se trouve à 78 km de Lviv par le chemin de fer et à 79 km par la route.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Jumelage[modifier | modifier le code]

Fiction[modifier | modifier le code]

Le Sambir est le nom d'une région d'Indonésie dans les romans qui forment la « Trilogie malaise » de Joseph Conrad : La Folie Almayers (1895), Un Paria des îles (1896) et La Rescousse (1920).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]