Tadeusz Makowski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Makowski.
Tadé Makowski
TadeuszMakowski.AutoportretZPaletaIPtaszkiem.1919.ws.jpg
Autoportrait (1919)
Naissance
Décès
(à 50 ans)
Paris, Drapeau de la France France
Nom de naissance
Józef Tadeusz Makowski
Nationalité
Activité
Formation
Lieux de travail
Mouvement

Józef Tadeusz Makowski, connu en France sous le nom de Tadé Makowski, né le à Oświęcim en Pologne et mort le à Paris en France, est un peintre polonais ayant principalement exercé son art en France. Peintre paysagiste à ses débuts, il évolue vers le postimpressionnisme et le cubisme au cours de sa carrière. Il réalise plus de six cent peintures à l'huile et des milliers de dessins et aquarelles, dont les thèmes principaux sont les enfants, le monde du travail et la nature.

Biographie[modifier | modifier le code]

Makowski naît à Oświęcim en Pologne en 1882. Il étudie à l'université Jagellon de 1902 à 1906 et les beaux-arts à l'Académie des beaux-arts de Cracovie de 1903 à 1908 auprès des peintres Jan Stanisławski (en) et Józef Mehoffer.

Il s'installe à Paris à l'automne 1908. Admiratif des œuvres du peintre Pierre Puvis de Chavannes, il se lie d'amitié en 1910 avec le peintre Henri Le Fauconnier et fréquente le groupe des peintres cubistes de Montparnasse. Il participe au Salon des indépendants de 1913. Au début de la Première Guerre mondiale, il quitte Paris. Invité par Władysław Ślewiński en Bretagne, il s'installe dans le port de pêche de Doëlan dans le Finistère, avant de revenir à Paris à la fin du conflit. Il effectue au cours des années suivantes plusieurs voyages en Bretagne et séjourne notamment en Auvergne et aux Pays-Bas. En 1923, il expose en compagnie de plusieurs peintres, dont son ami Marcel Gromaire, au sein de la galerie d'art de Berthe Weill, expérience qu'il renouvelle seul en 1927 et 1928. Dans la capitale, il se lie d'amitié avec Simon Laks, compositeur et violoniste

Il décède à Paris en 1932 et repose au cimetière des Champeaux de Montmorency.

Galerie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Laclotte et Jean-Pierre Cuzin, Dictionnaire de la peinture, Larousse,

Liens externes[modifier | modifier le code]