Table des Morts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Table des Morts
Présentation
Nom local Table des Maures
Type dolmen
Protection Logo monument historique Classé MH (1925)
Caractéristiques
Géographie
Coordonnées 42° 55′ 35″ nord, 2° 34′ 43″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Aude
Commune Massac
Géolocalisation sur la carte : Aude
(Voir situation sur carte : Aude)
Table des Morts

La Table des Morts, parfois orthographiée Table des Maures, est un dolmen situé sur la commune de Massac dans le département de l'Aude.

Protection[modifier | modifier le code]

Le monument a été classé monument historique par arrêté du [1].

Description[modifier | modifier le code]

L'édifice est parfois qualifié de « petite allée couverte »[2], alors qu'il ne répond pas aux critères requis. Il est situé à 562 m d'altitude sur le rebord d'une colline dominant un vaste horizon à l'est. Le monument était considéré au début du XXe siècle comme le plus beau dolmen du département[2] malheureusement sa belle table de couverture (2,40 m par 2,62 m)[3] a été brisée par la foudre au début des années 1940[2]. Elle reposait initialement sur six orthostates[3].

L'édifice a été signalé et fouillé en 1896 par M. Barnier, ingénieur des mines de Padern et conseiller général de l'Aude. Il y a recueilli des ossements humains, 85 dents, un anneau de bronze, des pendeloques en test de coquillage et une fusaïole de terre cuite[3]. Une nouvelle fouille de Jean Guilaine a permis de recueillir dans les déblais, un tesson de céramique attribué au Campaniforme et dans la chambre elle-même, des fragments de céramique du type Graufresenque correspondant à une violation à l'époque romaine (Ier siècle)[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Germain Sicard, « Essai sur les Monuments mégalithiques du département de l'Aude », Bulletin de la Société préhistorique française, vol. 26, no 9,‎ , p. 448-449 (lire en ligne) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Jean Guilaine, « Boutons perforés en V du Chalcolithique pyrénéen », Bulletin de la Société préhistorique française, vol. 60, nos 11-12,‎ , p. 821 (lire en ligne) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Articles connexes[modifier | modifier le code]