Syndrome de Kearns-Sayre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la médecine
Cet article est une ébauche concernant la médecine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

syndrome de Kearns-Sayre
Ophtalmoplégie, dégénérescence pigmentaire de la rétine et cardiomyopathie ; syndrome oculocraniosomatique
Référence MIM 530000
Chromosome génome mitochondrial (ADNmt)
Prévalence < 1/100 000
Liste des maladies génétiques à gène identifié
Syndrome de Kearns-Sayre

Classification et ressources externes

CIM-10 H49.8
CIM-9 277.87
OMIM 530000
DiseasesDB 7137
eMedicine article/950897 
MeSH D007625
GeneReviews Mitochondrial DNA Deletion Syndromes
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

Le syndrome de Kearns-Sayre est une maladie neuromusculaire (myopathie, ophtalmoplégie), due à des délétions de l'ADN mitochondrial : de 1,3 à 8 kilobases (souvent 5 kb). Ce sont des délétions très souvent sporadiques, et donc hétéroplasmiques.

Historique[modifier | modifier le code]

Épidémiologie[modifier | modifier le code]

Physiopathologie[modifier | modifier le code]

La délétion la plus courante est de 4 977 paires de bases, bornées entre les gènes ND5 et ATP8[1],[2],[3].

Les symptômes apparaissent quand le pourcentage d'ADN mitochondrial anormal par cellule est grand (> 60 %, cellules musculaires).

Diagnostic[modifier | modifier le code]

La maladie est principalement caractérisée par une ophtalmoplégie externe progressive[1] et une dégénéscence de la couche pigmentaire de la rétine, une anomalie de la conduction cardiaque et une ataxie[3]. À un moindre degré, on peut observer une démence, une surdité et un diabète.

Le syndrome de Kearns-Sayre est associé au syndrome de Pearson. Si le syndrome de Pearson ne se développe pas, conduisant à la mort in utero, l'enfant sera atteint du syndrome de Kearns-Sayre.

Signes fonctionnels[modifier | modifier le code]

Examen clinique[modifier | modifier le code]

Examens complémentaires[modifier | modifier le code]

Prise en charge[modifier | modifier le code]

Évolution et complications[modifier | modifier le code]

Prévention[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Goto Y, Koga Y, Horai S, Nonaka I, « Chronic progressive external ophthalmoplegia: a correlative study of mitochondrial DNA deletions and their phenotypic expression in muscle biopsies », J Neurol Sci, vol. 100, no 1-2,‎ , p. 63-9. (PMID 1965208) modifier
  2. (en) Lee HC, Pang CY, Hsu HS, Wei YH, « Differential accumulations of 4,977 bp deletion in mitochondrial DNA of various tissues in human ageing », Biochim Biophys Acta, vol. 1226, no 1,‎ , p. 37-43. (PMID 8155737) modifier
  3. a et b (en) Anan R, Nakagawa M, Miyata M, Higuchi I, Nakao S, Suehara M, Osame M, Tanaka H, « Cardiac involvement in mitochondrial diseases. A study on 17 patients with documented mitochondrial DNA defects », Circulation, vol. 91, no 4,‎ , p. 955-61. (PMID 7850981, DOI 10.1161/01.CIR.91.4.955, lire en ligne [html]) modifier

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]