Symphonie nº 4 de Sibelius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Symphonie n° 4.
Symphonie no 4
opus 63
Image illustrative de l'article Symphonie nº 4 de Sibelius

Genre Symphonie
Nb. de mouvements 4
Musique Jean Sibelius
Durée approximative Environ trente cinq minutes
Dates de composition 1910-1911
Création
Helsinki Drapeau de la Finlande Finlande
Interprètes Orchestre philharmonique d'Helsinki,
Jean Sibelius (dir.)

La symphonie no 4 en la mineur, op. 63, de Jean Sibelius a été écrite par le compositeur au début de 1910 et a été achevée un an plus tard. Elle est le fruit d'une période de doutes du compositeur et marque une fois de plus une rupture avec la symphonie précédente. Période de doutes à la fois sur lui-même (opération d'un cancer de la gorge en 1908) ainsi que sur l'avenir de son œuvre.

Historique[modifier | modifier le code]

D'après François-René Tranchefort (Guide de la Musique Symphonique, Fayard), « L'heure est aux Ballets russes, aux opéras de Richard Strauss et aux autres "tapages" du monde musical qui isolent profondément le compositeur finlandais. » On peut noter que l'œuvre est également contemporaine du Pierrot lunaire d'Arnold Schönberg et de la sonate pour piano opus 1 ou du quatuor opus 3 d'Alban Berg. C'est incontestablement la plus dépouillée et la plus audacieuse des symphonies de Sibelius, ce qui explique peut-être la froideur de l'accueil qu'elle reçut à l'époque et encore aujourd'hui.

Toujours selon François-René Tranchefort, la Quatrième symphonie est « l'antithèse de la symphonie mahlérienne » par son austérité.

La création a été faite à Helsinki le par l'Orchestre philharmonique d'Helsinki dirigé par Jean Sibelius.

Orchestration[modifier | modifier le code]

Instrumentation de la symphonie no 4
Cordes
premiers violons,
seconds violons,
altos,
violoncelles,
contrebasses
Bois
2 flûtes,
2 clarinettes si bémol,
2 hautbois,
2 bassons
Cuivres
4 cors en fa,
2 trompettes en fa,
3 trombones
Percussions
timbales,
cloches


premières mesures de la symphonie no 4 de SibeliusPlay

Analyse de l'œuvre[modifier | modifier le code]

Elle comprend quatre mouvements, le second étant un court allegro de transition. Elle dure approximativement 33-35 minutes.

  1. Tempo molto moderato, quasi adagio
  2. Allegro molto vivace
  3. Il tempo largo
  4. Allegro

Liens externes[modifier | modifier le code]