Suite Lemminkäinen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Quatre légendes

Suite Lemminkäinen
opus 22
Quatre légendes
Image illustrative de l'article Suite Lemminkäinen
Sibelius en 1890.

Genre Poème symphonique
Nb. de mouvements 4
Musique Jean Sibelius
Sources littéraires Kalevala
Durée approximative environ 50 minutes
Dates de composition entre 1893 et 1895
Création
Helsinki Drapeau de la Finlande Finlande
Interprètes Orchestre philharmonique d'Helsinki,
Jean Sibelius (dir.)
Versions successives
  • Seconde version des 4 pièces
  • Version finale
    1900 (2e et 4e pièces)
    1939 (1re et 3e pièces)
Représentations notables

Les légendes de Lemminkäinen (sous-titré Quatre légendes), Op. 22, sont un ensemble de quatre pièces symphoniques écrites par Jean Sibelius entre 1893 et 1895.

Elles sont inspirées du Kalevala, cycle mythique finlandais, décrivant les aventures d'un "Don Juan" nordique.

Historique[modifier | modifier le code]

Peu de temps après la réception enthousiaste de la première représentation d'En Saga, Sibelius a lu l'essai Oper und Drama de Wagner. Il a été convaincu que la musique sans paroles ne peut pas satisfaire l'humanité. Il a prévu un opéra qui devait porter le titre de La Construction du bateau, sur un livret de JH Erkko. L'opéra était construit à partir des poèmes 8 et 16 du Kalevala.

Sibelius a indiqué qu'il avait terminé l'ouverture de l'opéra à sa résidence d'été à Ruovesi, en 1893. De l'ouverture plus tard, il a tiré Le Cygne de Tuonela, qui fait partie de la Suite Lemminkäinen. L'écriture de l'opéra a été interrompue par une œuvre commandée, la musique de Karelia. Vers la fin de l'année, Sibelius a montré l'esquisse du livret à Kaarlo Bergbom, qui était une figure influente dans les cercles de théâtre et d'opéra finlandais. Cependant, Bergbom n'a pas considéré le sujet comme assez dramatique pour être mis en scène.

Afin de renforcer sa intérêt pour l'opéra, le compositeur est allé au Festival Wagner à Bayreuth à l'été 1894. Il a rapidement voué un culte au compositeur allemand, mais il a admis en même temps que Parsifal et Tristan et Isolde écrasaient ses propres œuvres. Il a senti qu'il lui était impossible de poursuivre sa carrière en tant que compositeur

Sibelius rompt avec Wagner et étudie les œuvres de Liszt. Il écrit à Aino le 19 août 1894 : « en ce moment je travaille sur un sujet qui m'est très cher. Je vous le dirai quand je reviendrai ». Il est probable que le « cher sujet » mentionné dans la lettre est la première forme de la Suite Lemminkäinen, qui a commencé à prendre forme à partir des fragments de l'opéra la Construction du bateau.

On ne sait pas dans quelle mesure la pièce d'ouverture, Lemminkäinen et les jeunes filles de l'île, et le final, Le retour de Lemminkäinen, sont basés sur le plan de l'opéra.

Au début d'avril 1896, Sibelius a commencé les répétitions d'orchestre de sa Suite Lemminkäinen. Une fois de plus l'orchestre trouve la musique difficile et est presque entré en rébellion, exactement comme dans les premières répétitions pour Kullervo et En Saga. Pendant les répétitions, la femme du compositeur pleurait derrière la porte en écoutant les querelles.

La première version a été créée le par l'Orchestre philharmonique d'Helsinki dirigé par Jean Sibelius. Du fait de la critique, les première et troisième pièces ne furent plus données avant d'être réintégrées dans le cycle en 1935.

Une révision a été faite en 1897 et jouée le .

La version finale des 2e et 4e pièces a été écrite en 1900. Celle des 1re et 3e pièces a été écrite en 1939.

En 1947, Sibelius a échangé les seconde et troisième pièces.

Structure[modifier | modifier le code]

  • La première pièce est Lemminkäinen et les jeunes filles de l'île (inspirée des chants XI et XXIX du Kalevala : le héros se réfugie dans une île, comportant de nombreuses jeunes filles, peu après avoir tué le souverain d'un royaume voisin).
  • La seconde pièce, la plus connue, est le cygne de Tuonela, inspirée du chant XIV. Elle était initialement la troisième pièce du cycle avant que le musicien n'intervertisse ces deux dernières à la fin des années quarante. Tuonela est le royaume des morts, entouré d'un fleuve noir sur lequel nage un cygne de la même couleur. Le cor anglais, symbolisant l'animal funèbre, est omniprésent. Jusqu'en 1947, cette pièce était placée à la troisième place.
  • La troisième pièce est Lemminkäinen et Tuonela, inspirée du chant XV : le héros a été tué et sa mère vient chercher sa dépouille dans le fleuve bordant le royaume des morts et le ressuscite. Jusqu'en 1947, cette pièce était placée à la seconde place.
  • La dernière pièce est le retour de Lemminkäinen, inspirée des chants XXIX et XXX : le héros rentre chez lui. Cette pièce a été profondément remaniée et notamment écourtée en 1896 par rapport à sa version initiale. La seconde version de cette pièce modifiée en 1897 a été créée le .

L'exécution totale du cycle dure environ cinquante minutes.

Liens externes[modifier | modifier le code]