Swissman Xtreme Triathlon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Swissman Xtreme Triathlon
Description de l'image LogoSwissman.jpg.
Généralités
Sport TriathlonVoir et modifier les données sur Wikidata
Création 2013
Catégorie International
Périodicité annuelle
Participants 250 à 300
Statut des participants Professionnels et amateurs
Distance pictogramme d'un nageur 3,8 km
pictogramme d'un cycliste 180 km
pictogramme d'un coureur à pied 42,2 km
Site web officiel Site Officiel

Le Swissman Xtreme Triathlon ou Swissman est une compétition internationale de triathlon qui se pratique sur distance Ironman (3,8 km de natation, 180 km de vélo, 42,2 km de course à pied) à Ascona en Suisse. Classé dans la catégorie extrême par les difficultés exceptionnelles qu'il propose, il accepte des règles différentes des autres compétitions de triathlon sur distance Ironman ainsi qu'un nombre réduit de compétiteurs. Créé en 2013, il est le troisième événement créé dans la catégorie « Xtreme triathlon » (Xtri) avec le Norseman en Norvège créé en 2003 et fondateur des triathlons extrêmes et le Celtman en Écosse créé en 2012.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Swissman est créé en 2013 dans le même état d’esprit et avec des règles identiques au Norseman en Norvège[1]. Triathlon extrême dont la première édition s’est déroulée en 2002. Onze ans plus tard, la première édition est organisée, un an après celle du Celtman en Écosse.

Parcours[modifier | modifier le code]

Le parcours du Swissman traverse une partie de la Suisse du sud vers le centre. Le jour du départ les triathlètes sont transportés en bateau depuis Ascona vers les Îles de Brissago, lieu du départ. Après la partie natation, la première transition a lieu à Ascona pour entamer un parcours vélo au travers des Alpes bernoises. Un parcours en direction de Brienz qui passe par les cols du Gothard, de la Furka et du Grimsel. Après la deuxième transition les compétiteurs entament un marathon en direction du sommet de Kleine Scheidegg entre la Jungfrau, l’Eiger et le Mönch, trois sommets emblématiques des Alpes bernoises[2].

Règles particulières[modifier | modifier le code]

D'une très grande difficulté cette course est soumise à certaines règles spécifiques même si elle se place sous le règlement général de la Fédération internationale de triathlon. Ces règles sont similaires pour tous les triathlons de la famille Xtri[3].

  1. Un nombre limité de places (slots) est admis pour la compétition, mais le plus souvent autour de 250 à 300 compétiteurs en moyenne, prennent le départ le jour de la course.
  2. Les triathlètes sont accompagnés pendant la course d'un supporter, famille ou ami, un compagnon de route qui « partage » cette course et qui peut porter assistance, tout en respectant les règles de soutien établies sous peine de pénalités pour le triathlète supporté. L'équipe ou le support doit pouvoir communiquer en permanence avec l'organisation pour des raisons de sécurité du triathlète.
  3. Les barrières horaires finales de la course à pied dirigent les triathlètes vers des lignes d'arrivées différentes. Dans tous les cas, les triathlètes effectuent les sept à dix derniers kilomètres avec leur accompagnateur pour franchir la finishline quasiment ensemble.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès Swissman Hommes et Femmes
Année 1er 2e 3e 1re 2e 3e
Hommes Femmes
2016[4] Drapeau : Norvège Allan Hovdda Drapeau : Allemagne Andreas Wolpert Drapeau : Suisse Sebastian Braüer Drapeau : Norvège Lise Lavoll Borgen Drapeau : Allemagne Julia Nikolopoulos Drapeau : Suisse Nicole Hofer
2015 Drapeau : Suisse Rafael Wyss Drapeau : Allemagne Andreas Wolpert Drapeau : Norvège Kjetil Hagtvedt Dammen Drapeau : Allemagne Julia Nikolopoulos
2014 Drapeau : Allemagne Andreas Wolpert Drapeau : Suisse Mike Schifferle Drapeau : Suisse Rafael Wyss Drapeau : Suisse Barbara Bracher Drapeau : Allemagne Julia Nikolopoulos Drapeau : Allemagne Alexandra Mitschke
2013 Drapeau : Suisse Markus Stierli Drapeau : Suisse Rafael Wyss Drapeau : Suisse Andrea Zamboni Drapeau : Royaume-Uni Emma Pooley Drapeau : Suisse Andrea Huser Drapeau : Allemagne Julia Nikolopoulos

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Romuald Lepers, « Swissman: plus Xtreme que Norseman. », Trimag,‎ , p. 72.
  2. Franck Vuillat, « Swismman parcours », sur http://www.franck-vuaillat.com (consulté le 3 avril 2016).
  3. (en) « Manuel 2016 » [PDF], sur http://www.suixtri.com (consulté le 3 avril 2016).
  4. « Swissman : Trop forts les Norvégiens ! », sur redaction.triathlete.fr (consulté le 30 juin 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]