Superasteridae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Superastéridées

Les superastéridées (Superasteridae, en anglais : superasterids) sont un clade important de plantes à fleurs, regroupant plus de 122 000 espèces, réparties en 146 familles dans 20 ordres selon la classification phylogénétique APG IV (2016)[1]. Le nom de « superastéridées » est construit à partir du nom « astéridées », des Asteridae, une sous-classe de plantes.

Classification[modifier | modifier le code]

Ce clade a été introduit par la classification phylogénétique APG IV (2016)[1] sous le nom informel anglais de superasterids. Le nom scientifique Superasteridae a été publié en 2011 par les botanistes américains Walter Stephen Judd (en), Douglas E. Soltis (en) et Pamela S. Soltis (en)[2].

Les astéridées, les Berberidopsidales, les Santalales et les Caryophyllales forme le clade des Superasteridae[3]. C'est l'un des trois groupes qui composent les Pentapetalae (noyau des dicotylédones vraies sauf les Gunnerales)[4], les deux autres étant les Dilleniales et les Superrosidae (Saxifragales et rosidées)[3].

Phylogénie[modifier | modifier le code]

Selon l'Angiosperm Phylogeny Website[3] :

superasterids 

Berberidopsidales



Santalales



Caryophyllales


asterids 

 Cornales




 Ericales


euasterids
campanulids

Aquifoliales




Asterales



Escalloniales




Bruniales




Apiales




Dipsacales



Paracryphiales







lamiids

Icacinales




Metteniusales




Garryales




Boraginales



Gentianales



Vahliales



Lamiales



Solanales










Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Superasterids » (voir la liste des auteurs).
  1. a et b (en) Angiosperm Phylogeny Group, « An update of the Angiosperm Phylogeny Group classification for the orders and families of flowering plants: APG IV », Botanical Journal of the Linnean Society, Wiley-Blackwell, Linnean Society of London et OUP, vol. 181, no 1,‎ , p. 1-20 (ISSN 0024-4074 et 1095-8339, DOI 10.1111/BOJ.12385)Voir et modifier les données sur Wikidata
  2. (en) W.S. Judd, D.E. Soltis et P.S. Soltis, « Superasteridae W. S. Judd, D. E. Soltis, and P. S. Soltis in Soltis et al., 2011 [W. S. Judd, D. E. Soltis, and P. S. Soltis], converted clade name », dans Kevin de Queiroz, Philip D. Cantino & Jacques A. Gauthier, Phylonyms, (DOI 10.1201/9780429446276-89, lire en ligne)
  3. a b et c (en) P. F. Stevens, « Angiosperm Phylogeny Website. Version 14, July 2017 (and more or less continuously updated since) », 2001 onwards (consulté le )
  4. (en) Philip D. Cantino, James A. Doyle, Sean W. Graham, Walter S. Judd, Richard G. Olmstead, Douglas E. Soltis, Pamela S. Soltis et Michael J. Donoghue, « Towards a phylogenetic nomenclature of Tracheophyta », Taxon, Utrecht, Association internationale pour la taxonomie végétale (d) et Wiley, vol. 56, no 3,‎ et , p. 822–846 (ISSN 0040-0262 et 1996-8175, DOI 10.1002/TAX.563001, JSTOR 25065865, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :