Striptease (film, 1996)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Strip-tease.
Striptease
Titre original Striptease
Réalisation Andrew Bergman
Scénario Andrew Bergman, d'après Carl Hiaasen
Acteurs principaux
Sociétés de production Castle Rock Entertainment
Lobell/Bergman Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame, thriller
Durée 112 min.
Sortie 1996

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Striptease est un film américain réalisé par Andrew Bergman, sorti en 1996.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Coup sur coup, Erin Grant perd son travail et la garde de sa fille Angela, confiée à son ex-mari, petit escroc. Pour gagner l'argent nécessaire à un procès en appel, elle accepte un travail de danseuse dans un club de strip-tease de Miami. David Dilbeck, un député du congrès des États-Unis et client incognito du bar, la remarque et tombe sous son charme. Quand un autre client saoul monte sur la scène, le député lui assène un violent coup sur la tête. Jerry, un admirateur d'Erin, prend une photographie à ce moment.

Il tente de faire du chantage au député pour qu'il fasse pression sur le juge qui a décidé de donner la garde d'Angela au père. Il est retrouvé mort dans un lac par Al Garcia, qui se met à enquêter. Dans l'appartement de l'admirateur, de nombreuses photographies d'Erin sont affichées. Il interroge alors Erin, qui le met sur la voie du député.

David fait venir Erin pour une danse privée, qu'il rémunère 2 000 dollars. À la fin de la séance, il lui propose de revenir le lendemain pour 5 000 dollars. Lorsqu'elle sort, le bras droit du député la menace, pour l'empêcher de raconter sa relation avec David.

Erin décide de régler cette affaire elle-même. Elle convoque la presse dans une raffinerie de sucre dans la soirée, puis rejoint David pour faire son numéro. À l'aide d'une arme à feu, elle le soustrait à ses gardes du corps, et l'emmène à la raffinerie. Elle lui fait avouer son implication dans le meurtre tout en l'enregistrant à son insu. Les gardes du corps arrivent, ils s'apprêtent à la tuer, mais Al qui suivait la piste arrive avant. Les gardes du corps se retrouvent hors d'état de nuire, et la presse arrive sur les lieux.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Six Razzie Awards en 1996 : pire film, pire actrice, pire couple à l'écran, pire réalisateur, pire scénario et pire chanson originale.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]