Station RAF de Northolt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Station RAF de Northolt
Entrée de la station RAF de Northolt en 2011.
Entrée de la station RAF de Northolt en 2011.
Cocarde
Localisation
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Région Grand Londres
Ville South Ruislip
Date d'ouverture 1915
Coordonnées 51° 33′ 11″ nord, 0° 25′ 06″ ouest
Altitude 38 m (125 ft)

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
NHT

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
NHT

Géolocalisation sur la carte : Grand Londres

(Voir situation sur carte : Grand Londres)
NHT
Pistes
Direction Longueur Surface
07/25 1 685 m (5 528 ft) Asphalte
Informations aéronautiques
Code AITA NHT
Code OACI EGWU
Type d'aéroport militaire
Gestionnaire Royal Air Force

La station RAF de Northolt (code AITA : NHT • code OACI : EGWU) est une base de la Royal Air Force à South Ruislip, à 3,7 km[1] à partir de Uxbridge dans l'arrondissement londonien de Hillingdon, à l'ouest de Londres. À environ 10 km au nord de l'aéroport de Londres Heathrow, la station traite un grand nombre de vols privés[2]. Northolt a une piste opérationnelle de 1 687 m en bitume[1].

Northolt date d'avant la création de la Royal Air Force, ayant ouvert en mai 1915. Avant le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, la station a été la première à prendre livraison de la Hawker Hurricane. La station a joué un rôle clé lors de la Bataille d'Angleterre.

Lors de la construction de Heathrow, Northolt a été utilisée à des fins commerciales, devenant l'aéroport le plus fréquenté en Europe pour un temps et d'une base importante pour British European Airways. Plus récemment, la station est devenue la plaque tournante de l'armée de l'air britannique dans la région de Londres. La station a également été utilisé comme lieu de tournage pour les productions à Pinewood Studios.

Situation[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Construction[modifier | modifier le code]

Á la suite du premier vol de Louis Blériot à travers la Manche en 1909, l'armée Britannique a considéré la nécessité de défendre le Royaume-Uni d'une future attaque aérienne. En mai 1910, Claude Grahame-White et d'autres pionniers de l'aviation ont volé autour de Ruislip, même s'ils ont vite cherché un aérodrome dans Londres, qui a finalement été construit à Hendon. Une proposition a été faite en 1912 pour la zone autour de Northolt. La société créée pour développer le site a été cotée sur le London Stock Exchange, mais l'idée n'a pas progressé davantage[3].

Le déclenchement de la Première Guerre mondiale a nécessité un nouvel aérodrome pour le Royal Flying Corps.

Vers l'est, la vue de l'aérodrome en 1917

La construction du nouvel aérodrome a commencé en janvier 1915. Il a ouvert le 3 mai 1915, de plus en plus connu comme Northolt. L'aérodrome est devenu "Northolt" en dépit d'être baptisé par le voisinage par "South Ruislip".

Bataille d'Angleterre et Seconde Guerre Mondiale[modifier | modifier le code]

Northolt est devenu une base active au cours de la Seconde Guerre Mondiale pour la Royal Air Force et la Force Aérienne polonaise. C'était la première station RAF pour mettre en oeuvre le Hawker Hurricane. Á l'approche de la guerre, la RAF a mis en œuvre une politique d'ajout de pistes en béton à d'importants terrains d'aviation. Ainsi, en 1939, Northolt avait une nouvelle piste en béton[4].

Le mémorial polonais de la Guerre près de RAF Northolt

Trente Alliés aviateurs y compris les militaires de la Belgique, du Canada, de la Tchécoslovaquie, de la Nouvelle-Zélande, la Pologne et le Royaume-Uni ont été tués, en volant depuis RAF Northolt au cours de la Bataille d'Angleterre, dont dix étaient polonais[5],[6]

RAF Northolt est devenu le garage de l'avion personnel du Premier Ministre Winston Churchill. Cet avion a été utilisé pour voler vers des réunions avec d'autres dirigeants des pays Alliés[7]. Du 20 au 21 juillet 1944, un bombardier Consolidated B-24 Liberator dénommé "Marco Polo" réalise le premier vol non-stop intercontinental, de Londres à Washington, DC, puis revient à Northolt depuis l'aéroport de La Guardia en 18 heures. En novembre de la même année, un Avro York vola non-stop à partir de Northolt au Caire pendant 10 heures et 25 minutes. Une nouvelle piste, 31/13, a été construite en mars 1946[8].

L'après-guerre[modifier | modifier le code]

Á partir de 1946, l'aérodrome a été utilisé par l'aviation civile lors de la construction de l'Aéroport d'Heathrow à proximité[9]. Au cours de cette période, Northolt est devenue une base importante pour British European Airways[10]. D'autres compagnies aériennes, y compris Aer Lingus, Alitalia, Scandinavian Airlines System et Swissair ont utilisé l'aérodrome pour les services réguliers à travers l'Europe[10].

Un hangar de la RAF Northolt a été utilisé pour la séquence d'ouverture en 1983, film Octopussy

Au cours de 1952, un total de 50 000 mouvements aériens ont été enregistrés, faisant de l'aérodrome le plus fréquenté en Europe à l'époque[11]. En route de Northolt à Dublin, le 10 janvier 1952, un civil Douglas C-47 Skytrain exploité par Aer Lingus et nommé "Saint Kevin" a volé dans une zone d'extrême turbulence causée par une montagne d'onde généré par Snowdon. En conséquence, l'avion s'est écrasé dans une tourbière près de Llyn Gwynant dans Snowdonia, tuant tous les 20 passagers et trois membres d'équipage dans le premier accident mortel[12].

Les vols civils ont cessé quand Heathrow a été inauguré en mai 1954 obligeant Northolt à redevenir un aérodrome uniquement militaire[13]. Il est cependant arrivé que des avions commerciaux confondent les pistes d'Heathrow à celles de Northolt.

L'aérodrome de nos jours[modifier | modifier le code]

BAe 146 32 (Royal) de l'Escadron en 2013

Modèle de projet de réaménagement[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Le Ministère de la Défense a lancé[Quand ?] le projet de regrouper plusieurs de ses bases à Londres[Laquelle ?], y compris les opérations de la RAF Northolt[réf. nécessaire].

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b "Northolt – EGWU".
  2. « RAF Northolt – About us », Royal Air Force, (consulté le 19 avril 2011)
  3. Bristow 2005, p.13
  4. Birtles 2010, p.37
  5. Bristow 2005, p.7
  6. « Polish War Memorial », London Borough of Ealing (consulté le 21 février 2012)
  7. Bristow 2005, p.74
  8. Bristow 2005, p.75
  9. « RAF Northolt – History of RAF Northolt », Royal Air Force, (consulté le 18 avril 2011)
  10. a et b Bristow 2005, p.77
  11. Pete Thompson, « RAF Northolt Visit – 22nd October 2008 », On Target Aviation, (consulté le 13 mars 2011)
  12. "10 January 1952 Douglas C-47B-35-DK Dakota 3."
  13. Bristow 2005, p.80