Anacyclique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un anacyclique est un mot ou phrase que l’on peut lire dans le sens normal de lecture ou dans le sens inverse. Le palindrome est un cas particulier d’anacyclique où l'ordre des lettres est le même quel que soit le sens de lecture ; dans le cas général, l’anacyclique a l'ordre inversé selon le sens de lecture. Par définition, un anacyclique est une anagramme.

On peut parler de « phrase anacyclique » lorsque l’on obtient une phrase grammaticalement correcte mais avec un sens différent en inversant l’ordre des mots.

Exemples[modifier | modifier le code]

  • « Alucard » et « Dracula »
  • « Léon » et « Noël »
  • « zen » et « nez »
  • « bons » et « snob »
  • « tracé » et « écart »
  • « mon » et « nom »
  • « saper » et « repas »
  • « ados » et « soda »
  • « épater » et « retapé »
  • « Luc » et « cul »
  • « Lana » et « anal »
  • « amuser » et « résuma »
  • « rit » et « tir »
  • En informatique, « setup » et « putes »

Parmi les plus longs de la langue française, « regagner » et « rengager ».

Usage[modifier | modifier le code]

Les anacycliques sont parfois utilisés par des romanciers pour donner des noms à leurs personnages. C’est le cas par exemple du prénom « Enola » anacyclique du mot anglais « alone ».

Le roman Gig, de James Lovegrove, qui est constitué de deux parties complémentaires, utilise des anacycliques pour les titres de ses chapitres. D’autres anacycliques sont également disséminées au fil de l’ouvrage.

Dans la série de jeux vidéo Castlevania ainsi que dans le manga Hellsing, le nom Alucard est l’anacyclique de Dracula.

Dans Shining de Stephen King, « Tromal » donne « la mort » (dans le film il s’agit de « Redrum » (murder) autrement dit, en français « meurtre »).

La société Ankama utilise de nombreux anacycliques pour nommer les peuples, objets et lieux de l'univers de Dofus et Wakfu, y compris son propre nom (Ankama devient Amakna, nom du monde où évolue les peuples de Dofus et Wakfu).

Le nom du groupe musical Starflam est l'anacyclique de Malfrats, tiré du nom d'un projet musical précédent de ses membres, Malfrats linguistiques.

Des marques comme Duarig et Norev sont l'anacyclique du nom du fondateur.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]