Socks

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir SOCKS.
Socks
Informations
Espèce
Sexe
Date de naissance
Lieu de naissance
Date de décès
Cause de décès
Lieu de vie
Propriétaire

Socks (mars 1989) est le chat de la famille du président des États-Unis Bill Clinton. Après les deux mandats de son propriétaire, Socks vécut chez la secrétaire de Clinton Betty Currie[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Buddy est le « rival » de Socks.

Socks est adopté par les Clinton en 1991 après qu'il eut sauté dans les bras de Chelsea Clinton tandis qu'elle quittait la maison de son professeur de piano à Little Rock dans l'Arkansas. Socks jouait avec son frère Midnight qui fut adopté par quelqu'un d'autre. Quand Bill Cliton fut élu président, Socks déménagea avec toute la famille de la résidence officielle du gouverneur de l'Arkansas à la Maison-Blanche et devint l'« animal de compagnie principal de la famille » selon Bill Clinton bien qu'il soit connu que le président partageait sa nourriture et son eau avec un chat errant tabby du nom de Slippers. Socks était souvent amené lors de visite d'école ou d'hôpitaux. Durant l'administration Clinton, les enfants étaient guidés par une représentation cartoon de Socks lorsqu'ils visitaient le site internet de la Maison-Blanche[3].

Illustration du site de la Maison Blanche présentée aux enfants par Socks et Buddy, sous la présidence de Bill Clinton[4].

Socks était l'animal favori des Clinton jusqu'à 1997 lorsque ceux-ci acquirent Buddy, un Labrador Retriever. Selon Hillary Clinton, le chat détesta Buddy dès le premier regard et Bill Clinton ajouta qu'« il s'était montré meilleur avec... les Palestiniens et les Israéliens qu'il ne l'avait fait avec Socks et Buddy »[5]. Lorsque les Clinton quittèrent la Maison-Blanche en 2001, ils amenèrent Buddy dans leur nouvelle maison, mais laissèrent Socks à la secrétaire de Bill Clinton, Betty Currie.

En décembre 2002, Socks fit partie de la parade de Noël de Little Rock. En octobre 2004, Socks fit une apparition publique lorsque Betty Currie fut invitée à faire un discours au dîner de l'Officers' Spouses Club à l'Andrews Air Force Base.

En juin 2008, Socks vit toujours avec Betty Currie et son mari à Hollywood dans le Maryland mais souffrait d'importants problèmes de santé : perte de poils, perte de poids, problème de la thyroïde et rénaux[6]. En décembre 2008, on annonça que Socks était très malade et souffrirait d'un cancer[7] de la mâchoire[8]. Il est euthanasié le à Hollywood dans le Maryland[8]. Il aurait dû avoir vingt ans en été 2009, sa date de naissance ayant été estimée en été 1989[9].

Dan Burton, représentant républicain remit en cause publiquement l'utilisation du personnel et des fournitures de la Maison-Blanche pour répondre aux lettres adressées au chat[10].

Références culturelles[modifier | modifier le code]

Socks dans le bureau ovale, en juillet 1994.

La première dame Hillary Clinton écrivit un livre pour enfants Dear Socks, Dear Buddy: Kids' Letters to the First Pets en 1998 contenant plus de cinquante lettres envoyées aux animaux de compagnie de la famille présidentielles et plus de quatre-vingt photographies de Socks et Buddy[11]. Un comic appelé Socks Goes to Washington: The Diary of America's First Cat écrit par Michael O'Donoghue et Jean-Claude Suares fut publié en 1993[12]. Socks fut également un personnage du comic strip If... de Steve Bell publié dans The Guardian : il y est décrit comme le « chat le plus puissant du monde » et le « chef du personnel de la pêche ». Dans le comic strip Outland de Berkeley Breathed Socks est impliqué dans une affaire d'homosexualité avec Bill the Cat. Ils apparaissent ensemble dans un talk show aux côtés d'autres animaux présidentiels (Checkers, Rex, Millie) pour parler des animaux gays des présidents.

Socks à la Maison Blanche en décembre 1993.

Socks est également présent dans un épisode de la sitcom Murphy Brown en décembre 1993 intitulé Sox and the Single Girl dans lequel Socks est enlevé de la Maison-Blanche durant un dîner avec la presse[13],[14]. Le , durant un Larry King Live, une marionnette du Muppet Show à l'effigie de Socks était l'invitée spéciale interviewée par Kermit la grenouille[15],[Note 1].

En 1996, Socks est représenté dans une série de timbres de la République centrafricaine avec Bill Clinton[16].

Le clip vidéo de Blister in the Sun du groupe Violent Femmes conte l'histoire d'un fan obsessionnel portant un costume de Socks et tentant de l'assassiner lorsque le chat fait une allocution publique. Socks s'en sort indemne tandis que le coupable est arrêté.

Socks était le sujet d'un projet de jeu vidéo pour NES et Sega Mega Drive annulé en 1993 intitulé Socks the Cat Rocks the Hill[17].

Socks apparut dans le jeu vidéo d'aventure Time Hollow sur Nintendo DS, en 2008, sous le nom de Sox. Il représente le chat du personnage principal, l'aidant en lui donnant du temps au cours du jeu.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « As Peace Process Fails, First Cat Prepares for Exile », New York Times,‎ (lire en ligne)
  2. (en) « Betty Currie », New York Times,‎ (lire en ligne)
  3. (en) « The White House for Kids », sur Web archive (consulté le 31 août 2001)
  4. Cf. archive du site
  5. (en) « President Clinton Touts Economy While President-elect Bush Warns of Slowdown », sur http://www.cnn.com, (consulté le 31 août 2009)
  6. (en) « Socks still rocks », Southern Maryland Newspapers Online,‎ (lire en ligne)
  7. (en) « Clinton's Socks the Cat Near Death », U.S. News,‎ (lire en ligne)
  8. a et b (en) « Socks, former Clinton cat, put to sleep », CNN,‎ (lire en ligne)
  9. (en) Susan CRATON, « Socks, former First Cat, dies », Southern Maryland Newspaper Online,‎ (lire en ligne)
  10. (en) Edward Walsh, « Burton: A 'Pit Bull' in the Chair », The Washington Post,‎ (lire en ligne)
  11. (en) Hillary Clinton, Dear Socks, Dear Buddy: Kids' Letters to the First Pets, Simon & Schuster, (ISBN 0684857782 et 9780684857787)
  12. (en) Michael O'Donoghue et Jean-Claude Suares, Socks Goes to Washington: The Diary of America's First Cat, Thomasson Grant & Howell, (ISBN 978-1565660427)
  13. (en) « Sox and the Single Girl », sur http://www.tv.com/
  14. (en) Socks sur l’Internet Movie Database
  15. (en) « Tough Pigs Anthology: April Frog's Day April 2002: Part Six: Watch What You Do », sur http://www.toughpigs.com
  16. (en) [1]
  17. (en) « GameStats: Socks the Cat Cheats », sur http://www.gamestats.com/

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]