Smush Parker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parker.
Smush Parker Portail du basket-ball
Smush Parker 2007.jpg
Fiche d’identité
Nom complet William Henry « Smush » Parker
Naissance (36 ans)
New York
Situation en club
Numéro 1,93 m (6 4)
Poste meneur
arrière
Carrière universitaire ou amateur
2000-2002 Fordham Rams
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2002-2003
2003-2004
2004-2005
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011
2015
2016-
Cavaliers de Cleveland
Aris Salonique
Pistons de Détroit
Suns de Phoenix
Los Angeles Lakers
Los Angeles Lakers
Miami Heat
Los Angeles Clippers
Rio Grande Valley Vipers
Guangdong
Saint-Pétersbourg
Iraklis Salonique
ES Radès
Maghreb de Fès
6,2
-
3,0
3,0
11,5
11,1
4,8
6,4
-
-
-
-

* Points marqués dans chaque club dans le cadre des compétitions nationales et continentales.

William Henry « Smush » Parker dit Smush Parker (né le 1er juin 1981 à New York) est un joueur professionnel américain de basket-ball évoluant aux Guangdong Tigers dans le championnat de Chine. Il joue au poste de meneur. Il a joué aux Clippers de Los Angeles, au Heat de Miami, aux Lakers de Los Angeles, aux Suns de Phoenix, aux Pistons de Détroit et aux Cavaliers de Cleveland.

Le nom « Smush » était à l'origine le surnom de son père et lui a été remis par son oncle Naid, mort quand Parker avait huit ans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Parker a grandi à Brooklyn. Il était assez célèbre dans la rue où il jouait, et a acquis certains surnoms dont Grim Reaper que Parker a tatoué sur son bras droit.

Draft de la NBA[modifier | modifier le code]

Après deux saisons avec l'équipe universitaire des Rams de Fordham de l'université Fordham, Smush Parker décide de se rendre éligible pour la Draft 2002 de la NBA mais n'est pas choisi.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Smush Parker trouve toutefois une équipe prête à le signer : les Cavaliers de Cleveland. Il réalise une saison rookie avec 6,2 points en moyenne par rencontre et dispute 66 matchs dont 18 en tant que titulaire. Parker joue ensuite en Europe avec l'Aris Salonique en Grèce, avec lequel il gagne la Coupe de Grèce en 2004. Il joue la saison suivante pour deux équipes : les Pistons de Détroit et les Suns de Phoenix. Il ne joue que 16 matchs sur l'ensemble de la saison (11 avec Detroit, 5 avec Phoenix) avec une moyenne de 3 points par match.

Lakers de Los Angeles[modifier | modifier le code]

En 2005, Parker arrive aux Lakers de Los Angeles et devient le meneur titulaire de l'équipe en devançant le vétéran Aaron McKie ou encore le Slovène Saša Vujačić. Il dispute 82 matchs, tous en tant que titulaire, et inscrit 20 points dans 4 de ses 5 premiers matchs. Sur la saison il marque 11,5 points et offre 3,7 passes décisives en 33,8 minutes de moyenne par match. La saison suivante, il marque 11,1 points de moyenne par match en 82 matchs dont 80 en tant que titulaire. En play-off Parker perd sa place de titulaire au profit du rookie Jordan Farmar.

2007-2008[modifier | modifier le code]

Smush Parker signe le 26 juillet 2007 au Heat de Miami. Il y joue 9 matchs et marque en moyenne 4,8 points en 20,3 minutes. En plus de ses contre-performances sur le terrain, Parker a une altercation avec un gardien de parking et est placé sur la liste des joueurs inactifs par le Heat. Le 10 mars 2008, Smush Parker est définitivement retiré de l'effectif de Miami et signe pour les Clippers de Los Angeles le 12 mars. Ses statistiques s'amélioreront un peu : 6,4 points et 3,6 passes en 21,5 minutes de jeu par match et 19 rencontres disputées.

2008-2009[modifier | modifier le code]

Smush Parker quitte les Clippers et essaie d'intégrer le roster des Nuggets de Denver, mais il est retiré de l'effectif le 23 octobre 2008. Il joue aux Vipers de Rio Grande Valley en D-League (ligue mineure nord-américaine) quand le 11 janvier 2009 il rejoint la formation chinoise des Guangdong Southern Tigers.

Sur les autres projets Wikimedia :