The Smile Sessions

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Smile (album))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir smile.
The Smile Sessions
Description de l'image SMiLE The Beach Boys (logo).jpg.
Compilation de The Beach Boys
Sortie
Enregistré 1965-18 juin 1971
Durée 48:24
Genre pop
Producteur Brian Wilson
Label Capitol

Albums de The Beach Boys

The Smile Sessions est un coffret des Beach Boys sorti en 2011. Il retrace les sessions d'enregistrement de l'album Smile, qui devait être leur douzième album studio et le successeur de Pet Sounds, mais fut abandonné avant d'être achevé.

Historique[modifier | modifier le code]

Smile est un album des Beach Boys au destin chaotique. Prévu comme l'accomplissement de leur œuvre en 1967 alors qu'ils étaient au sommet de leur carrière, les dissensions dans le groupe et les troubles mentaux du leader Brian Wilson ne permirent pas de le mener à bien, amorçant le déclin du groupe. Les quelques pistes enregistrées furent par la suite assemblées tant bien que mal et réparties au compte-goutte sur différents albums du groupe (comme Smiley Smile ou encore 20/20), mais sont considérées par les fans comme de pâles reflets de ce qu'aurait été l'album, qui est devenu culte pour les fans du groupe et considéré comme le plus célèbre album n'étant jamais sorti.

En 1967, il était anticipé comme une tentative de surpasser le récent succès du disque Pet Sounds et du simple Good Vibrations. Smile était imaginé comme un album expérimental, un pionnier de l'album concept. Brian Wilson, alors producteur des Beach Boys et vocaliste occasionnel, désirait changer drastiquement la direction artistique du groupe, s'inspirant du succès de Good Vibrations en 1966 (numéro un aux États-Unis, plus d'un million de copies vendues), et du triomphe critique offert à Pet Sounds.

Accompagné du parolier surréaliste Van Dyke Parks et de musiciens studio professionnels, plus de 80 sessions eurent lieu pour l'enregistrement d'environ 20 chansons. Toutefois, à la suite de pressions commerciales d'échéance, de malentendus quant à l'orientation artistique du groupe (particulièrement de la part de Mike Love), de perfectionnisme et d'une dépression associée à la toxicomanie chez Brian Wilson, l'album fut abandonné.

Les Beach Boys étant alors sous contrat chez Capitol Records et un album était attendu. Brian Wilson refusant de produire ce dernier, un effort de groupe créa l'album Smiley Smile avec une production et une approche minimalistes.

Bien que plus de 400 000 pochettes aient déjà été imprimées pour le disque Smile et qu'à plusieurs reprises depuis 1967 sa sortie imminente fut annoncée, il a fallu attendre 2004, soit 37 ans après les sessions d'enregistrement originales, pour que Smile reprenne forme.

Des bandes enregistrées lors des sessions de Smile ont cependant circulé dans les années 70, et plusieurs fans ont « sorti » l'album avec des montages plus ou moins artisanaux. Il circule ainsi encore aujourd'hui sur internet des albums avec des titres tels que « Smile (true 1967 album) », mais aucun n'a jamais été officiellement reconnu par le groupe.

Brian Wilson décide de ré-enregistrer l'album, celui-ci parait en 2004 sous le nom Brian Wilson Presents Smile.

La version de Brian est bien accueillie, mais les fans auraient aussi voulu connaître l'œuvre originale. Pour cela il faut attendre 2011 pour que la version originale soit publiée.

Parution[modifier | modifier le code]

Les bandes originales datent pour la plupart de 1967, quelques essais sont antérieurs et un apport date de 1971. En 2011, elles sont remixées avec l'aide de Brian Wilson, aucun nouvel enregistrement n'est effectué. L'album Smile original, auquel les Beach Boys ont participé, avec des musiciens de studio, est enfin publié et tout de suite très bien accueilli.

Il est disponible sous 3 formes:

  • le CD : The Beach Boys Smile
  • un coffret comprenant 2 CD : l'album Smile et un CD reprenant quelques sessions, un livret, un poster et un accroche cœur Smile.
  • un coffret (édition limitée) The Smile Sessions format 30 cm comprenant 5 CD contenant, en plus de l'album, un grand nombre de prises réalisées à l'époque, 2 vinyles 30 cm et 2 simples et un livret.

Épilogue[modifier | modifier le code]

C'est un album plein de trouvailles; la musique peut être d'apparence simple ou parfois très complexe pour un disque pop.

Cet album peut être considéré comme datant de 1967, puisqu'il a été enregistré à cette époque. Les quelques morceaux parus sont montés dans les charts, il aurait donc probablement été très bien reçu.

Comparaison avec l'album de Brian Wilson[modifier | modifier le code]

Les deux enregistrements reprennent le même matériel. Le groupe alors âgé d'une vingtaine d'années chante sur l'album des Beach Boys accompagné de musiciens de studio; tandis que celui de Brian est enregistré par son groupe d'alors, les vocaux sont chantés par des musiciens plus matures donnant un travail plus propre.

Article détaillé : Brian Wilson Presents Smile.

Titres[modifier | modifier le code]

Toutes les chansons sont écrites par Brian Wilson et Van Dyke Parks, sauf indication contraire.

Premier mouvement[modifier | modifier le code]

No Titre Durée
1. Our Prayer (Wilson) 1:05
2. Gee (David, Levy) 0:51
3. Heroes and Villains 4:52
4. Do You Like Worms (Roll Plymouth Rock) 3:35
5. I'm in Great Shape 0:28
6. Barnyard 0:48
7. My Only Sunshine (The Old Master) / You Are My Sunshine (Gillespie, Smith/Davis) 1:55
8. Cabin Essence 3:30

Deuxième mouvement[modifier | modifier le code]

No Titre Durée
1. Wonderful 2:04
2. Look (Song For Children) (Wilson) 2:31
3. Child Is Father of the Man 2:10
4. Surf's Up 4:12

Troisième mouvement[modifier | modifier le code]

No Titre Durée
1. I Wanna Be Around/Workshop (Wilson, Parks/Mercer, Vimmerstedt/Wilson) 1:23
2. Vega-Tables 3:49
3. Holiday (Wilson) 2:32
4. Wind Chimes (Wilson) 2:06
5. The Element: Fire (O'Leary's Cow) (Wilson) 2:35
6. Love to Say Dada 2:32
7. Good Vibrations (Wilson, Love) 4:15