Sleeps with Angels

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un album
Cet article est une ébauche concernant un album.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Sleeps with Angels
Album de Neil Young
Sortie 16 août 1994
Enregistré 8 november 1993 - 25 avril 1994, The Complex Studios
Durée 62:52
Genre Rock
Producteur Silver Fiddle, Blue Eden, Falmouth Music BMI.
Label Reprise Records (Warner Company)
Critique

Albums de Neil Young

Sleeps with Angels ( (en) lit. « [il] dort avec les anges » ) est un album rock de Neil Young and Crazy Horse enregistré en 1994.

Historique[modifier | modifier le code]

Bien que la majorité des titres aient été enregistrés avant les faits, l'album est profondément marqué par le décès de Kurt Cobain qui s'est suicidé en avril 1994, ce qui a inspiré à Neil Young le morceau titre de l'album: Sleeps With Angels. Dans sa lettre posthume Cobain explique " It's better to burn out than fade away" (Mieux vaut exploser en vol que s'éteindre à petit feu). La citation est tirée de My My, Hey Hey (Out of the Blue) [1] dans l'album Rust Never Sleeps de Neil Young.
Young en est bouleversé d'autant que les deux artistes s'appréciaient beaucoup et que cette mort ressemble terriblement à celle, vingt ans plus tôt, de Danny Whitten[2].

Titres[modifier | modifier le code]

Toutes les compositions sont de Neil Young sauf mention contraire

  1. My Heart – 2:44
  2. Prime of Life – 4:02
  3. Driveby – 4:43
  4. Sleeps With Angels – 2:44
  5. Western Hero – 4:00
  6. Change Your Mind – 14:39
  7. Blue Eden (Molina/Sampedro/Talbot/Young) – 6:22
  8. Safeway Cart – 6:29
  9. Train of Love – 3:57
  10. Trans Am – 4:07
  11. Piece of Crap – 3:15
  12. A Dream That Can Last – 5:27

Musiciens[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. J.-M. Leduc et J.-N. Ogouz, Le rock de A à Z, Albin Michel, 1999, page 773.
  2. Olivier Nuc, Neil Young, Librio musique, 2002, page 64.