Skycam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une technique cinématographique
Cet article est une ébauche concernant une technique cinématographique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Une cablecam au-dessus du court Philippe-Chatrier du stade Roland-Garros

Les skycams sont des systèmes télécommandés permettant de déplacer une caméra dans l'espace au moyen de câbles. Skycam est une marque déposée, le terme « skycam », par antonomase, est aujourd'hui utilisé pour désigner les divers systèmes similaires.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Skycam flying camera system est un système mis au point par l'Américain Garrett Brown (l'inventeur du Steadicam en 1972), qui a reçu pour cette invention un Oscar scientifique et technique en 2005[1]. Skycam a été vendu à Winnercomm, Inc. en 2004, entreprise rachetée en janvier 2009 par Outdoor Channel Holdings, Inc. en même temps que Cablecam (qui est également une marque déposée - système inventé par le canadien Jim Rodnunsky). En mai 2013, Skycam et Cablecam ont été vendus à Kroenke Sports & Entertainment, LLC (KSE) en même temps que Outdoor Channel Holdings[2].

Présentation[modifier | modifier le code]

Il existe de plusieurs sortes de « skycams ». Le nombre de câbles utilisés, le nombre de points d'accroche, le type de chariot, qui comprend ou non la tête caméra, diffère selon les modèles.

Certains de ces systèmes peuvent accueillir une tête gyrostabilisée, comme la Scorpio Stab, la Libra, la gyron Stabc compact ou la cinéflex.

Le skycam est utilisé notamment dans les stades de football, et a été utilisé dernièrement en Europe lors des championnats d'Europe d'athlétisme à Barcelone en juillet 2010 et des Internationaux de France de tennis de Roland-Garros de 2011 et 2012.

Les « travelling cable » sont couramment utilisés sur de nombreux matchs de la National Football League (NFL) aux États-Unis.

Le système Cablecam en particulier se compose d’une plate-forme qui, dans sa version 3D, est capable de se déplacer dans les trois axes (X, Y, Z) grâce à un système de poulies et de câbles tractés par des moteurs (un moteur pour chacun des axes). Un premier opérateur gère la plate-forme au moyen d’une télécommande joystick. Un second opérateur prend en charge les mouvements de la tête caméra. Lorsqu’il s’agit de prises de vues vidéo, une fibre optique apporte le signal SD ou HD jusqu’à la régie.

Le système Cablecam 3D est capable d’atteindre des longueurs de 900 m[réf. nécessaire] et des hauteurs quasi illimitées[évasif]. Sa vitesse de déplacement atteint 60 km/h[réf. nécessaire].

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Scientific and Engineering Award 2005 - Academy of Motion Picture Arts and Sciences
  2. (en) About us - Cablecam

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Norman J. Medoff, Edward J. Fink et Tom Tanquary, Portable video : ENG and EFP, Focal Press, 2007 (5e éd.) (ISBN 978-0-240-80797-3), pp. 54-55 « Skycam »

Lien externe[modifier | modifier le code]