Siècle de Périclès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Périclès.

Le « siècle de Périclès » est une période de l'histoire athénienne désignant la période durant laquelle, au cours du Ve siècle avant J.-C. en Grèce, l'homme politique et militaire Périclès fut plus de quinze fois stratège de la cité. On considère que l'apogée de cette période se situe entre la fin des guerres médiques (en -479 av. J.-C) et suivant les auteurs, la mort de Périclès en 429 av. J.-C. ou la fin de la guerre du Péloponnèse, en 404 av. J.-C.. À cette époque, Athènes était considérée comme la capitale intellectuelle, artistique et politique du monde grec.

Ce siècle est ainsi qualifié en raison des nombreux travaux réalisés par Périclès : achèvement des Longs Murs qui entourent la cité, construction du Parthénon (le temple d’Athéna), des Propylées, entrées monumentales de l’Acropole, de l’Érechtéion (l’autre temple d’Athéna) et enfin du théâtre de Dionysos.

Au cours de ce siècle, les partisans de Périclès et lui-même cherchent à consolider la démocratie en limitant,par exemple, le pouvoir de l’aristocratie.

On parle aussi de Âge d'or athénien.