Seveso

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Seveso (homonymie).
Seveso
Blason de Seveso
Héraldique
Noms
Nom italien Sevesi
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région de Lombardie Lombardie 
Province Monza et Brianza 
Code postal 20822
Code ISTAT 108040
Code cadastral I709
Préfixe tel. 0362
Démographie
Gentilé sevesini
Population 22 877 hab. (31-12-2010[1])
Densité 3 117 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 39′ 00″ nord, 9° 09′ 00″ est
Altitude Min. 211 m – Max. 211 m
Superficie 734 ha = 7,34 km2
Divers
Saint patron San Gervasio et San Protasio
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lombardie

Voir sur la carte administrative de Lombardie
City locator 14.svg
Seveso

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Seveso

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Seveso
Liens
Site web http://www.sevesonline.com

Seveso est une commune italienne d'environ 22 200 habitants située dans la province de Monza et de la Brianza, dans la région de Lombardie, dans le nord-ouest de l'Italie. Son nom vient de celui de la rivière éponyme qui traverse la commune dans le sens nord-sud.

Elle est surtout connue depuis la catastrophe de Seveso, catastrophe industrielle survenue le et qui vit un nuage de dioxine se répandre dans les environs après l'explosion de l'usine chimique Icmesa située dans la ville voisine de Meda.

Elle est attachée depuis à la directive européenne 96/82/CE qui impose notamment le recensement des établissements industriels présentant des risques importants.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville est située, à 21 km au nord de Milan, sur la route nationale Statale dei Giovi qui relie Milan à Côme. Elle est également desservie par chemin de fer, par les ferrovie Nord Milano.

Le territoire communal, très urbanisé, est limitrophe au nord des communes de Barlassina, Meda et Seregno, et au sud de Cesano Maderno.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le petit séminaire Saint-Pierre-Martyr dans les années 1930.

Les origines de Seveso remontent à la période gallo-romaine, vers le troisième siècle avant Jésus-Christ, lorsque furent implantés dans certaines zones de la Brianza des campements militaires qui servirent à la conquête de la région.

Vers 780 fut fondé le monastère de Meda dont la juridiction s'étendait aussi au territoire actuel de Seveso, peuplé à l'époque par les « villains » qui cultivaient la terre.

En 1252, l'édification de l'église Saint-Pierre-Martyr (S. Pietro Martire), en hommage au frère dominicain Pierre de Vérone, assassiné à Seveso, marque le point de départ du développement autonome de la cité.

La ville fut frappée au XVIe siècle par deux épisodes de famine et de peste en 1524 et en 1576.

Au cours du XVIIe siècle, la ville fut dirigée par plusieurs familles, dont les Arese qui laissèrent les monuments les plus marquants.

En 1798, le souverain Joseph II, de la République cisalpine voulue par Napoléon, ordonna aux dominicains d'abandonner le couvent et le sanctuaire de Saint-Pierre-Martyr. Il fut rendu ensuite aux prêtres diocésains. C'est au petit séminaire Saint-Pierre-Martyr qu'étudia Achille Ratti, futur Pie XI (1857-1939).

Lors de l'unification du royaume d'Italie, le territoire de Barlassina fut annexée à Seveso, mais cette décision fut mal vécue par les populations et les deux communes furent à nouveau séparées en 1901.

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la ville est traditionnellement liée à l'industrie du meuble.

Autres secteurs présents à Seveso : industrie mécanique, matériaux de construction, distribution.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
27 mai 2003 en cours Clemente Galbiati    
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Altopiano, Baruccana, San Pietro

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Meda, Seregno, Barlassina, Cogliate, Cesano Maderno

Catastrophe de Seveso[modifier | modifier le code]

La catastrophe de Seveso intervient le . Un nuage contenant de la dioxine s'échappe d'un réacteur de l'usine chimique Icmesa, située dans la commune de Meda, et se répand sur la plaine lombarde. Quatre communes, dont Seveso, sont touchées.

Les premiers habitants ne sont évacués qu'à partir du 26 juillet. Peu après l’accident, une augmentation de décès a été constatée chez les animaux sauvages et domestiques. Pour établir le niveau d’exposition et l’étendue de la contamination, aussi bien que le comportement et le destin de la dioxine dans l’environnement, un programme de suivi de large envergure est mis en place. La qualité du sol est surveillée entre 1976 et 1986.

Le taux de mortalité total, toutes causes confondues, ne diffère pas de façon significative entre les trois zones et la population de référence. Cependant, lorsque l’on regarde les causes des décès plus en détail, quelques cas inhabituels ont été observés pour certaines sortes de cancers[2].

Article détaillé : Catastrophe de Seveso.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]