Service de Renseignement de l’Armée de l’Air (Syrie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Service de Renseignement de l’Armée de l’Air (Idarat al-Mukhabarat al-Jawiyya en arabe retranscrit ou Air Force Intelligence Directorate en anglais) est un service de renseignements de la Syrie.

Historique[modifier | modifier le code]

Pendant presque trente ans son chef était Muhammad al-Khouli, qui avait la confiance d'Hafez el-Assad et qui avait un bureau à côté du sien dans le palais présidentiel[1].

En 1995 son chef était Ibrahim Huwayji[2]. Le service a été actif dans la répression de la rébellion des Frères musulmans[1] et dans le terrorisme à l'étranger[1].

Le Service de Renseignement de l’Armée de l’Air est le service le plus puissant[3] et redouté[4] de la Syrie. Il est notamment important parce qu'Hafez al-Assad était lui-même officier aérien[3].

En 2006, le service n'était toujours pas soumis à un contrôle administratif[5].

Souvent, des agents de ce service étaient basés dans des ambassades syriennes ou dans des succursales de la compagnie aérienne nationale[6].

En 2009 Jamil Hassan prend la direction de ce service de renseignement[7].

Autres services de renseignement syriens[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]