Serment par Allah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’islam
Cet article est une ébauche concernant l’islam.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (février 2008).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Un serment par Allah, qui se fait généralement au moyen de l'interjection arabe wallah (والله dans l'alphabet arabe), signifiant littéralement « par Allah » (sous-entendu « [je le jure] par Allah »), consiste pour un locuteur de confession musulmane à prendre à témoin Allah pour garantir que ses propos ne sont pas mensongers. En sont dérivées les variantes persane والله (vallâh) et turque eyvallah.

L'Islam ne permet pas aux croyants de jurer au nom de quelqu'un ou de quelque chose d'autre qu'Allah[réf. nécessaire].

Mentir en ayant juré au nom d'Allah est considéré par les croyants comme un blasphème[réf. nécessaire].

L'interjection ¡Olé! en espagnol pourrait être un dérivé de wallah, datant de la domination arabe sur la péninsule ibérique[1] ; cette étymologie est cependant contestée[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Saul S. Friedman, A History of the Middle East, McFarland, , 353 p. (ISBN 0-7864-5134-3), p. 149.
  2. (en) Alan S. Kaye, « Two Alleged Arabic Etymologies », Journal of Near Eastern Studies, vol. 64, no 2,‎ , p. 109–111 (DOI 10.1086/431686).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :