Sergueï Nilus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sergueï Nilus
Sergei nilus.jpg

Serge Nilous

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
Nationalités
Formation
Activité
image illustrant l’histoire
Cet article est une ébauche concernant l’histoire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Serguei Alexandrovitch Nilus (aussi connu comme Sergiei, Sergyei, Sergius, ou Serge, en russe Сергей Александрович Нилус), né le 9 septembre 1862, et mort le 14 janvier 1929, est un écrivain et éditeur russe.

Il fut l'un des premiers éditeurs des Protocoles des Sages de Sion. Il sera plusieurs fois envoyé en prison sous l'URSS, et meurt en 1929 d'une crise cardiaque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Alexander Petrovich Nilus, d'origine Suisse.Il étudie la loi à l'Université de Moscou. Après il s'installe à Biarritz. Il retourne en Russie en 1902.

Liste des œuvres[modifier | modifier le code]

  • Le Grand dans le Petit ; l'Antéchrist est une possibilité politique imminente (1902 et 1905)
  • La force de Dieu et la faiblesse humaine (1908)
  • La chose sacrée au fond du bahut. Les secrets de l'esprit orthodoxe monacal (1911)
  • Au bord de la rivière de Dieu (1911)
  • L'Antéchrist approche et le règne du Diable sur terre est proche (1911)
  • Est proche, à la porte (1917)

Traitement littéraire du personnage historique[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • M. Hagemeister, "Qui était Serge Nilus?", Politica hermetica, no 9, 1995, p. 141-158

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Serge Boulgakov, Sous les remparts de Chersonèse (1918, publication posthume),  Troudy po sotsiologii i teologii, t.2, Moscou,  Naouka, 1997, traduit en français par Bernard Marchadier, Genève,  Ad Solem, 1999, p. 10