Serge Arcouët

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Serge Arcouët
Nom de naissance Serge-Marie Arcouët
Alias
Terry Stewart, Serge Laforest, Russ Rasher, John-Silver Lee
Naissance
Nantes, Drapeau de la France France
Décès (à 66 ans)
Nantes, Drapeau de la France France
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Serge-Marie Arcouët[1] né à Nantes le et mort le dans la même ville, est un auteur français de romans policiers ou d'espionnage.

Il a signé sous les noms de plume Terry Stewart, Serge Laforest, Russ Rasher ou encore John-Silver Lee (pseudonyme collectif qu'il partage avec Pierre Ayraud et Léo Malet).

Biographie et carrière[modifier | modifier le code]

Son père, Gontran Arcouët (1883-1949), est un pianiste reconnu et professeur au conservatoire de Nantes. Serge Arcouët suit des études au lycée de Nantes, puis commence l'école d'hydrographie dans la même ville[2]. Bien qu'il ait par la suite prétendu être devenu lieutenant au long cours, il exerce en fait des petits boulots[3]. Il se lance dans la carrière littéraire en publiant un premier roman en 1947. Il est depuis l'auteur de plus de 140 ouvrages[2].

En 1948, il est le premier auteur français publié dans la Série noire, sous le pseudonyme de Terry Stewart[3].

Son roman L'Otage de Gaunce a été adapté au cinéma[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Signé Terry Stewart[modifier | modifier le code]

  • Cynthia devant la mort, collection « Mauvaise chance » no 24, 1947
  • La mort est dans le coup, collection « Mauvaise chance » no 30, 1948
  • La Mort et l’Ange, Série noire no 18, 1948
  • Faut qu’ça saigne, collection « Les Gants noirs » , 1948, avec Thomas Narcejac
  • Race de chiens !, collection « Les Gants noirs » , 1949, avec J. Thinus et Thomas Narcejac
  • La Morte scandaleuse, collection « Mauvaise chance » no 39, 1949
  • Je vais mourir ce soir, collection « L’Empreinte-Police no 29, 1949
  • Cet homme va mourir, collection « L’As de pique » no 10, 1949
  • La Belle Vie, Série noire no 61, 1950
  • De la viande à pas cher, Faucon noir, 1951
  • Une fille pourrie !, Condor, 1952
  • De l’or sur nos carcasses, Condor, 1952
  • C’est dans la poche, Noire Franco-américaine no 5, 1952
  • À la prochaine, Série verte no 3, 1952
  • Ni fleurs, ni couronnes !, Série verte no 4, 1952
  • Rhapsodie pour les anges noirs, Série verte no 5, 1952
  • La Soupe à la grimace, Série noire no 152, 1953
  • Pas de vieux os, Série noire no 162, 1953
  • La Sueur froide, Série noire no 251, 1954

Signé Russ Rasher[modifier | modifier le code]

  • Et puis on s’en f…, collection « L’As de pique » no 5, 1949

Signé John-Silver Lee[modifier | modifier le code]

Six romans édités aux Éditions du Portulan

  • Slim entre en scène, 1949
  • Slim n’aime pas le mélo, 1949
  • Le Ciel est avec Slim, 1949
  • La Colère de Slim, 1949
  • Slim chez Tito, 1950
  • Slim et les soucoupes volantes, 1950

Signé Serge Laforest[modifier | modifier le code]

Trente cinq romans sont publiés dans la collection Spécial police aux Éditions du Fleuve noir.

  • Danger public, n°36, 1953
  • Sans pardon, n° 47, 1954
  • Une poignée de fer, n° 60, 1954
  • Du sel dans la plaie, n° 66, 1955
  • Jeux de chiens n° 69, 1955
  • L’Ange infernal, n° 74, 1955
  • Tête baissée, n° 79, 1955
  • Poison en mer, n° 89, 1956
  • Un enfant de chœur, n° 98, 1956
  • Tirée aux faisans, n° 112, 1957
  • Sales mômes, n° 120, 1957
  • Feux de mort, n° 133, 1957
  • En gros et en détail, n° 149, 1958
  • Nocturnes mortelles, n° 159, 1958
  • Sang pour sang, n° 172, 1958
  • Haine contre haine, n° 184, 1959
  • Flambée de colère, n° 208, 1959
  • Les Mains propres, n° 218, 1960
  • De main morte, n° 231, 1960
  • Les Félons, n° 248, 1961
  • L’Homme de trop, n° 268, 1961
  • Le Paniquard, n° 288, 1962
  • Sans un cri, n° 312, 1962
  • Le Nœud de laine, n° 335, 1963
  • L’Anse de la tuée, n° 364, 1963
  • Les Croix de cire, n° 396, 1964
  • Pomme de discorde, n° 422, 1964
  • Coup de soleil, n° 442, 1965
  • Marché blanc, n° 473, 1965
  • Pavé glissant, n° 495, 1965
  • Un pas en enfer, n° 530, 1966
  • Malemort, n° 571, 1967
  • Le Mort revient, n° 612, 1967
  • Quand le vin est tiré, n° 638, 1968
  • Trois coups pour un, n° 721, 1969

Quatre-vingt romans sont publiés dans la collection Espionnage aux Éditions du Fleuve noir de 1953 à 1975

  • Choc sans merci, n° 39
  • Objectif secret, n° 46
  • Place nette, n°51
  • Mort en vue, n° 57
  • Sol brûlant, n° 66
  • Torpilles folles, n° 70
  • Bombes en main, n° 76
  • Visages de la nuit, n° 82
  • Double souricière, n° 91
  • Torche au poing, n° 96
  • Opération éclair, n° 106
  • Coup d'arrêt, n° 113
  • Fuite sans espoir, n° 119
  • Cartes truquées, n° 127
  • Reprise en mains, n° 133
  • Contrechoc, n° 140
  • Coups de griffes, n° 146
  • Périmètre interdit, n° 149
  • Saut dans l'abîme, n° 155
  • Destruction totale, n° 163
  • Traite sur l'inconnu, n° 172
  • Secousses sous la mer, n° 177
  • Bluff contre bluff, n° 183
  • Duel sur l'océan, n° 190
  • Cercle de mort, n° 198
  • Plan bleu, n° 210
  • Mort blanche, n° 216
  • Peur panique, n° 224
  • Ondes meurtrières, n° 232
  • Survivants : un, n° 248
  • Fumées maudites, n° 256
  • L'œil glacé, n° 270
  • Trafic triangulaire, n° 280,
  • Jour de colère, n° 292
  • Le Temps des sorciers, n° 300
  • La Mort en soi, n° 314
  • Une dent contre Gaunce, n° 325
  • Les Rats font la loi, n° 337
  • Escamotages, n° 348
  • Sur champ de boue, n° 364
  • Gaunce engage le fer, n° 378
  • Les Murs ont des yeux, n° 395
  • Le Plus dur chemin, n° 417
  • Lumière empoisonnée, n° 423
  • Distorsions, n° 440
  • L'Heure de la peur, n° 454
  • Instantanés, n° 456
  • Gaunce prend le balai, n° 480
  • La Guêpe dans le guêpier, n° 494
  • La Peur aux doigts, n° 503
  • Les Hommes sans visage, n° 511
  • À bout de patience, n° 528
  • La Longue nuit de Gaunce, n° 543
  • Poussée de fièvre, n° 555
  • Point chaud, n° 572
  • Gaunce joue l'atout, n° 606
  • Gaunce crève l'abcès, n° 616
  • Gaunce... mort ou vif, n° 633
  • L'Otage de Gaunce, n° 645
  • Gaunce désamorce la bombe, n° 660
  • Gaunce pimente la sauce, n° 675
  • Gaunce charge à fond, n° 687
  • Implacable Gaunce, n° 711
  • La Trahison de Tamara, n° 742
  • L'Escalade de Gaunce, n° 762
  • La Diplomatie de Gaunce, n° 776
  • Gaunce et les longs couteaux, n° 811
  • Gaunce ne marchande pas, n° 831
  • Gaunce et les calibres, n° 845
  • Traquenard pour Gaunce, n° 853
  • La Peur de Gaunce, n° 899
  • Le Coup mortel de Gaunce, n° 928
  • Gaunce et la main du diable, n° 949
  • Gaunce se pique au jeu, n° 990
  • Gaunce et les voleurs de cerveaux, n° 1021
  • Les Parapluies de Gaunce, n° 1078
  • Les Filles de Gaunce, n° 1113
  • Gaunce et le triangle de la mort, n° 1147
  • Gaunce et l'écorché vif, n° 1170
  • Le Cirque de Gaunce, n° 1199

et un livre de souvenirs et de témoignages de la guerre de 14-18

  • Les Hommes de fer, Fleuve noir, grand format, 1964

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) David Coward, A history of French literature : from chanson de geste to cinema, Oxford, Blackwell, 2002, 606 p.
  • Jean Guiffan, Joël Barreau et Jean-Louis Liters (dir.), Un grand lycée de province : le lycée Clemenceau de Nantes dans l’histoire et la littérature depuis le Premier Empire, Thonon-les-Bains, éditions de l'Albaron, , 412 p. (ISBN 2-908528-38-X).
  • Bernard Le Nail, Dictionnaire biographique de Nantes et de Loire-Atlantique, Pornic, Le Temps éditeur, , 414 p. (ISBN 978-2-363-12000-7).

Liens externes[modifier | modifier le code]