Schering-Plough Corporate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Schering-Plough
logo de Schering-Plough Corporate

Création
Disparition 2009 (achat par Merck & Co. puis fusion)
Fondateurs Dr Ernst Schering
Slogan Nous partageons votre préoccupation pour la santé publique
Siège social Kenilworth (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité Industrie pharmaceutique
Produits Temodal, Rebetol, Integrilin, Remicade

Subutex, Trilafon

Filiales Santé humaine ; Vétérinaire (santé animale)
Site web www.schering-plough.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Schering-Plough était une entreprise pharmaceutique américaine, rachetée en 2009 par le laboratoire Merck & Co., également américain.

Histoire[modifier | modifier le code]

Naissance[modifier | modifier le code]

Constitution du groupe[modifier | modifier le code]

  • 1940/1945 : La filiale américaine se sépare de la maison mère.
  • 1952 : Schering Corporation devient définitivement une société américaine cotée en bourse.
  • 1971 : Fusion entre Schering et Plough.

Internationalisation[modifier | modifier le code]

  • 1957: acquisition de White Laboratories[1]
  • 1980 : Acquisition de Kirby-Warrick.
  • 1982 : Acquisition de DNAX (recherche immunologique).
  • 1986 : Acquisition de Key Pharmaceuticals (cardiologie).
  • 1990 : Utilisation du nom de Schering-Plough par les filiales du groupe.
  • 1996 : Acquisition de CANJI (recherche en thérapie génétique).
  • 1997 : Acquisition de Mallinckrodt (activité vétérinaire).

Le , AkzoNobel décide de scinder ses activités pharmaceutiques dans une nouvelle entité Organon BioSciences, qui est cédée en à Schering-Plough pour 11 milliards d'euros soit 14,4 milliards de dollars[2].

Le , Merck annonce officiellement sa fusion avec Schering-Plough, pour un montant de 41,5 milliards de dollars, qui va donner naissance au deuxième groupe pharmaceutique au monde, baptisé Merck[3],[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Schering-Plough Corp facts, information, pictures | Encyclopedia.com articles about Schering-Plough Corp », sur www.encyclopedia.com (consulté le )
  2. Imperial Chemical Agrees to Takeover Offer, Julia Werdigier, The New York Times, 14 août 2007
  3. Les Échos, 10 mars 2009 : « Merck devient numéro deux mondial en rachetant Schering-Plough ».
  4. (en) Personnel de rédaction, « Merck's manoeuvres », The Economist,‎ (lire en ligne, consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]